Le tribunal de Sidi M’hamed a rendu son verdict ce mercredi matin dans l’affaire du “Sovac”, infligeant une peine de 10 ans de prison ferme à l’encontre de Mourad Oulmi, PDG du Groupe, 7 ans de prison ferme pour son frère, Khider Oulmi, et 12 de prison ferme à l’encontre de l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia.

Le tribunal a infligé une amende de 8 millions de dinars à Mourad Oulmi, et a émis un mandat d’arrêt international à l’encontre sa femme, Fatiha Oulmi, condamné à 20 ans de prison ferme avec une amende de 8 millions de dinars par contumace.

Dans cette même affaire, l’ancien ministre de l’industrie, Abdessalam Bouchouareb, a été condamné à 20 ans de prison ferme et une amende de 2 millions de dinars. Bouchouareb, en fuite, faire l’objet d’un mandat d’arrêt international, recherché dans plusieurs affaires de corruption, octroie d’indus avantages dans les marchés publics, violation de la loi, dilapidation de deniers publics, abus de pouvoir et de fonction…

Par ailleurs, Youcef Yousfi a été innocenté en ce qui concerne les accusations liées à la corruption, mais condamné à 3 ans de prison ferme avec une amende de 2 millions de dinars.

L’associé de Mourad Oulmi, Djerbou Amine, a été condamné à 20 ans de prison ferme et une amende de 2 millions de dinars. ce dernier fait objet d’un mandat d’arrêt international.

L’ancien PDG de la CPA a été condamné à 3 ans de prison ferme et une amende de 1 million de dinars.