SEAT participera jusqu’en 2023 au projet de biocarburant Life Landfill, récemment approuvé par la Commission européenne, qui vise à produire du gaz renouvelable à partir de décharges municipales.

Le projet sera développé conjointement avec d’autres partenaires au cours des quatre prochaines années et dispose d’un budget total de 4,3 millions d’euros, dont la Commission européenne contribuera à hauteur de 55%.

Andrew Shepherd, responsable des projets d’énergie renouvelable de SEAT, a souligné que “ce projet nous permettra d’avancer dans le développement et la recherche de biométhane en tant que carburant. Notre objectif ultime est de garantir un impact environnemental nul pour les émissions de CO2 tout au long du cycle de vie de Véhicules.”

L’Union européenne limitera la quantité de déchets municipaux pouvant être mis en décharge d’ici 2035 à 10%. La conversion des déchets en biocarburant pour véhicules est une des solutions à ce défi environnemental, sur lequel SEAT travaille avec plusieurs partenaires espagnols.

Il existe près de 500 000 sites d’enfouissement en Europe. Par conséquent, les recherches sur la conversion en source d’énergie constituent une excellente opportunité commerciale, d’une part et d’autre part, les émissions seraient réduites.