Bugatti retourne à la GP Ice Race plus de 60 ans après sa toute première apparition

Bugatti GP Ice Drive
Bugatti GP Ice Drive

62 ans après la toute première apparition de Bugatti sur la glace, la marque de luxe française participera de nouveau à la course GP Ice Race d’Autriche avec une Bugatti Type 51 et une Bugatti Baby II.

Un Bugatti Type 51 et une Bugatti Baby II, basée sur la Type 35, ont été les premières Bugattis depuis 1960 à participer à l’Ice Race d’Autriche, et au cercle photo de 50 m qui l’accompagne, à l’occasion de cet évènement annuel à Zell am See.

Né du « skijoring », qui signifie « conduite à ski », ce mode de transport devenu sport est né à Zell am See, berceau de la famille Porsche, au cours de l’hiver 1937. Ce sport a ensuite inspiré la toute première course commémorative pour le professeur Ferdinand Porsche qui a eu lieu le 10 février 1952. En 1960, un Type 35 inaugure la GP Ice Race aux côtés de deux motos et avec un avion volant à basse altitude au-dessus de la ligne de départ.

Du 28 au 30 janvier, les passionnés de course sont venus assister à ce weekend de compétition historique et admirer tous les concurrents prendre le volant de voitures de circuit modernes et classiques, ainsi que de voitures de rallye emblématiques.

Cette année, cet évènement riche en adrénaline, baptisé ICEolated, s’est déroulé sur le Flugplatz de Zell am See et sans spectateurs, en raison des restrictions dues au COVID-19. Lors des éditions précédentes, plus de 10 000 spectateurs passionnés se pressaient le long du parcours pour célébrer cette course unique.

Bugatti Baby II, voiture de sécurité « Ice Spec »

Créée par The Little Car Company, la Bugatti Baby II a fait office de « voiture de sécurité » pour l’évènement, malgré sa petite taille. Basée sur la Bugatti Type 35, la voiture de course légendaire de la marque et largement considérée comme la meilleure de tous les temps, est apparue en version « Ice Spec » spécialement commandée. Le modèle Pur Sang fut peint en bleu de course français et modifié pour affronter les conditions hivernales en toute sécurité. La voiture a été équipée de pneus à crampons, d’un différentiel à glissement limité, d’une livrée de course inspirée des années 30 avec le logo GP Ice Race et de feux de détresse pour voiture de sécurité. La Bugatti Baby II arborait également le numéro 35 sur sa carrosserie en hommage à la Type 35 et à ses victoires historiques. Le véhicule a conduit les voitures sur la piste avant le départ de l’Ice Race.

La Bugatti Baby II est disponible en trois versions : Base, Vitesse et Pur Sang. Destinée aux collectionneurs, l’édition Pur Sang offre le même groupe motopropulseur que la Vitesse, mais avec une magnifique carrosserie en aluminium façonnée à la main. Utilisant les mêmes techniques traditionnelles de construction de carrosserie que la Bugatti Type 35 originale, chaque carrosserie en aluminium nécessite plus de 200 heures de travail artisanal pour sa fabrication.

Proposées exclusivement en propulsion, toutes les versions de la Baby II sont équipées d’un groupe motopropulseur entièrement électrique, de freins hydrauliques haute performance et de modes de conduite sélectionnables. Le modèle de base propose deux modes : Novice, limité à 20 km/h et à une puissance de 1 kW (1,3 ch), et Expert, limité à 45 km/h et à une puissance de 4 kW (5,4 ch).

Les modèles Vitesse et Pur Sang comprennent les modes de conduite Novice et Expert, mais offrent également des performances supplémentaires grâce à un groupe motopropulseur amélioré, débloqué par une clé, la célèbre Bugatti Speed Key. Elle permet aux conducteurs de développer jusqu’à 10 kW (13,4 ch) et, avec un poids total de seulement 230 kg, d’atteindre une vitesse maximale de 70 km/h. Selon le poids du conducteur, le 0 à 60 km/h est réalisé en six secondes seulement.