Bugatti Type 57 SC Atlantic présentée à l’exposition du musée Guggenheim Bilbao

Bugatti Type 57 SC Atlantic
Bugatti Type 57 SC Atlantic

La pièce maîtresse de Jean Bugatti, et l’un des deux exemplaires originaux encore existants de la Type 57 SC Atlantic, prêtée par le Mullin Automotive Museum de Californie, devient l’œuvre d’art automobile centrale de la dernière exposition du musée Guggenheim Bilbao, « Motion. Autos, Art, Architecture », qui se tiendra jusqu’au 18 septembre 2022.

Le talent artistique coule depuis longtemps dans les veines de la famille Bugatti. Le monde de l’art considère Rembrandt Bugatti – frère du fondateur de l’entreprise, Ettore – comme l’un des sculpteurs les plus remarquables et les plus indépendants artistiquement du début du XXe siècle. Ses œuvres sont aujourd’hui présentées dans plusieurs collections et musées à travers le monde. Ettore Bugatti voyait la créativité derrière ses véhicules légendaires comme un processus artistique, une passion qu’il a transmise à son fils Jean et qui a mené ce dernier à concevoir quelques-unes des formes automobiles les plus élégantes et intemporelles jamais créées. La Type 57 SC Atlantic, considérée par beaucoup comme la plus grande réussite de Jean et vue comme le véhicule le plus précieux et le plus exclusif au monde, est désormais sur le devant de la scène au musée Guggenheim Bilbao , dans le cadre d’une nouvelle exposition automobile.

L’architecture en titane du musée Guggenheim Bilbao, situé au cœur de la ville de Bilbao, au nord de l’Espagne, fait de ce bâtiment l’un des plus spectaculaires d’Europe continentale. Renommé pour ses expositions d’art moderne et contemporain, le musée Guggenheim Bilbao accueille actuellement une nouvelle exposition intitulée « Motion. Autos, Art, Architecture », organisée personnellement par le célèbre architecte britannique Norman Foster, qui célébre et étudie les parallèles entre le monde automobile et celui de l’art.

Ses proportions à couper le souffle ont permis à la légendaire Type 57 SC Atlantic de Bugatti de faire partie de cette sélection de voitures triées sur le volet, qui rassemble une quarantaine des créations de l’industrie automobile les plus belles, les plus exclusives et les plus innovantes techniquement. L’ingénierie d’excellence et les lignes fluides caractéristiques de la Type 57 SC Atlantic, conçue par les artisans Bugatti – des artistes à part entière – ont également attiré l’attention lorsque la voiture, présentée dans la galerie « Sculptures » de l’exposition, a été sélectionnée. Dans le musée Guggenheim Bilbao, la Type 57 SC Atlantic est placée à côté de la célèbre sculpture « Walking Panther » de Rembrandt Bugatti lui-même.

La Type 57 SC Atlantic en question est l’un des deux exemplaires d’origine encore existants. Prêtée à l’exposition par le Mullin Automotive Museun en Californie, ce véhicule datant de 1936 est le premier exemplaire à avoir été fabriqué, à l’origine pour le banquier britannique Victor Rothschild. Le designer de mode Ralph Lauren est le propriétaire de la dernière Atlantic produite – sur un total de quatre – et seul autre modèle original encore existant. Le troisième exemplaire a été impliqué dans une grosse collision qui l’a presque entièrement détruit en 1955. Il a depuis été restauré avec autant de pièces d’origine que possible, mais de nombreux composants ont dû être refabriqués.

Le deuxième exemplaire de l’Atlantic, enfin, a été créé par Jean Bugatti pour sa propre utilisation. Désormais tristement connu sous le nom de « La Voiture Noire », il a disparu en 1938, présumé perdu durant la Seconde Guerre mondiale. Sa disparition est l’un des plus grands mystères de l’histoire de l’automobile. Les experts estiment la valeur de cette Atlantic à plus de 100 millions d’euros – si elle réapparaissait un jour.