Du virtuel au réel. Du sim racing au Red Bull Ring pour Julien Soenen

Red Bull Ring pour Julien Soenen_
Red Bull Ring pour Julien Soenen_

En 2021, Porsche Belgium a lancé son 1er Sim Racing Roadshow. Le concept ? Proposer un concours de pilotage sur un simulateur à travers les 9 Porsche Centre officiels du pays, et proposer au vainqueur de transférer ses compétences du virtuel au réel. C’est Julien Soenen qui avait remporté la compétition au terme de la finale, où il s’était illustré face à 17 autres concurrents. L’expérience s’est tout récemment concrétisée pour lui, en passant du volant de sim racing à celui de la Porsche 911 GT2 RS ClubSport, sur le Red Bull Ring de Spielberg.

Être un acteur qui compte dans le secteur du (e)Sport automobile en Belgique, c’était désormais chose faite pour Porsche en lançant son programme Sim Racing Roadshow Belgium, en automne dernier. Alors que le gagnant de la 1ère saison vient de vivre l’expérience qui était à la clé du concours, Porsche réaffirme par la même occasion qu’elle est la marque automobile de celles et ceux qui poursuivent leurs rêves. Retour sur une expérience inédite.

Pour Julien Soenen,qui a aussi pris part à laPorsche Tag Heuer Esports Supercup cette année, le sim racing a été la meilleure façon de pouvoir rentrer dans le monde des sports moteurs, dès son plus jeune âge. En plus de son expérience confirmée sur simulateur, Julien a déjà eu l’opportunité de rouler en VWFun Cup sur le circuit de Spa-Francorchamps. Mais c’est sans commune mesure avec ce qui l’attendait sur le Red Bull Ring, dans le cadre de l’expérience «Projekt Spielberg» proposée sur ce circuit. Au programme? Une séance de coaching sur piste, suivie d’une expérience Porsche inoubliable.

C’est l’ancien pilote de F1 autrichien, Patrick Friesacher, qui s’est chargé de l’initiation. Julien a d’abord pris le volant d’une Porsche 718 Cayman S, pour 2 sessions de 15 minutes, en suivant son coach qui lui prodiguait ses conseils, par l’intermédiaire du talkie-walkie. Verdict : les aptitudes de Julien ont été validées pour accéder à l’expérience ultime sur le Red Bull Ring, au volant de la Porsche 911 GT2 RS ClubSport. « Julien présente les capacités d’un bon pilote », confiait Patrick Friesacher. « Il a confiance en lui, il connaissait déjà parfaitement le circuit, et il y est allé crescendo, en progression, tour après tour. J’ai vraiment senti qu’on pouvait le laisser s’installer au volant de la 911. »

Chez Porsche, CS signifie traditionnellement ClubSport et désigne par extension les modèles haut de gamme légers de la marque. Ils sont aussi radicaux que rares. Seuls 200 exemplaires de la 911 GT2 RS CS ont été produits dans le monde entier, et la n°29 se trouve au Red Bull Ring. Il s’agit du véhicule grand public le plus puissant que Porsche ait jamais construit. Il développe 700 ch. et affiche un 0 à 100 km/h en 2,8 secondes.

Après quelques derniers préparatifs et recommandations de la part de Patrick Friesacher, Julien s’est lancé sur le circuit. Le jeune homme de 18 ans a enchaîné plusieurs tours, en améliorant progressivement ses temps, en cherchant les bonnes trajectoires, les bons moments de freinage, avec un pilotage en toute fluidité. C’était à la fois beau et impressionnant à voir. Une fois de retour au paddock, lorsqu’il est sorti du véhicule, l’expression de Julien n’aurait pas su mentir sur ce qu’il venait de vivre. Un des souvenirs les plus incroyables de sa vie, une expérience inédite, un rêve devenu réalité. « C’était dingue », a d’abord annoncé Julien. « Vraiment fantastique. Je me suis senti tellement bien, c’était incroyable d’être au volant d’un telle voiture de course. Je connaissais déjà parfaitement le Red Bull Ring. Je dois avoir plus de 1.000 tours à mon actif sur ce tracé en sim racing. Le fait de concrétiser ça avec cette Porsche 911 GT2 RS est une expérience que je n’oublierai jamais ! »

Passer du virtuel au réel. Être la marque automobile qui permet de rêver, et de réaliser ses rêves. Promesse tenue chez Porsche. Avec d’autant plus de satisfaction que cette expérience vécue grâce à Red Bull est venue parfaitement conclure la 1ère édition d’un projet qui donnera certainement lieu à d’autres éditions en Belgique. Affaire à suivre. « Dreamers. On ».