eRockit
eRockit

Lors d’une conférence de presse à Berlin, le fournisseur de technologies berlinois et fabricant de deux-roues eROCKIT a présenté son nouveau actionnaire. La société indienne de mobilité électrique Motovolt a acquis une participation dans eROCKIT AG et investit un million d’euros dans la société allemande. Un investissement supplémentaire de 10 millions d’euros sera réalisé dans la construction d’une usine de production eROCKIT en Inde.

Cet investissement renforce la production de l' »eROCKIT One » à Hennigsdorf, près de Berlin. Dans le cadre de la stratégie de produit, un modèle d’entrée de gamme eROCKIT sera développé au cours des prochains mois, qui servira de plateforme pour d’autres modèles internationaux.

La future stratégie de modèle d’eROCKIT: un modèle premium (« eROCKIT One »), un modèle de performance à venir, un modèle d’entrée de gamme pour le marché européen et un modèle distinct pour les marchés internationaux et l’Inde également. En outre, en tant que fournisseur de technologies, eROCKIT implémentera sa technologie de propulsion hybride humaine dans d’autres domaines d’application et véhicules de plusieurs types.

Andreas Zurwehme (Président du Directoire d’eROCKIT AG): « Notre technologie sert les personnes et résout les problèmes de mobilité dans le monde entier. Nos véhicules représentent l’exercice sain, la mobilité propre, une meilleure qualité de l’air dans nos villes et moins de bruit. En outre, nous contribuons à atteindre les objectifs climatiques avec eROCKIT. »

Tushar Choudhary (PDG de Motovolt): « L’Inde est le plus grand marché de deux-roues au monde. La demande de véhicules innovants et sans émissions est énorme. Pour nous, eROCKIT signifie une technologie de pointe et un ingénierie allemande. Nous investissons donc dans cette entreprise et ensemble, nous la mènerons à un grand succès international. »

Également présents lors de l’événement de presse à Berlin: Richard Gaul (Conseil de surveillance d’eROCKIT AG), le professeur Jo Groebel (Conseiller d’eROCKIT), ainsi que le professionnel de football de première ligue Max Kruse et l’influenceur allemand des médias sociaux Aaron Troschke. Les deux célébrités croyaient déjà en la société et ont investi dans eROCKIT en tant que business angels depuis environ deux ans. Max Kruse explique à propos de l’eROCKIT: « C’est aussi facile à conduire qu’un vélo, mais ensuite vous roulez soudain à 100 km/h sur l’autoroute. C’est bien sûr une expérience de conduite vraiment géniale. »