En plus du Jaune Python pour la TT RS et de l’Argent Rosé exclusif pour la RS Q3, le Gris Daytona et l’Argent Fleuret complètent la nouvelle palette de couleurs mates qu’Audi propose désormais pour d’autres modèles que ses véhicules sportifs haut de gamme. Les modèles de base des séries TT et Q3 sont aussi maintenant disponibles dans ces nouvelles couleurs mates.

Les demandes de peintures automobile originales sont à la hausse – l’individualité, la sportivité et la valeur sont de plus en plus convoités. Une finition mate souligne la silhouette d’un véhicule, met en avant son design et son élégance sportive et donne au véhicule une note particulière. “Le design reste la première raison d’acheter une Audi. Et la couleur du véhicule est extrêmement importante, car elle est l’expression de la personnalité du conducteur”, explique Susan Nolte, responsable des couleurs extérieures au sein de l’équipe Product Marketing Special Equipment chez Audi. Cependant, avant qu’une nouvelle couleur extérieure puisse être commandée pour une Audi, un certain nombre de processus différents doivent avoir lieu.

Comment Audi détermine les couleurs et les variations de peinture ?

Les suggestions de couleurs pour un nouveau modèle sont le travail de l’équipe Color & Trim du département Design d’Audi et de l’équipe Product Marketing, qui travaillent en étroite collaboration. La première étape consiste, pour les collègues du design, à élaborer de nouvelles couleurs en fonction des tendances suivies par les studios de design d’Ingolstadt, de Beijing et de Malibu. Le marketing produit veille ensuite à ce que les clients d’Audi puissent choisir parmi un large éventail de couleurs. Enfin, des noms appropriés sont sélectionnés pour l’offre en cours.

Quel rôle jouent les descriptions des couleurs ?

Un autre aspect clé dans la validation des couleurs proposées par Audi est ce que les noms communiquent. “Ce qui est particulièrement important ici, c’est que les noms donnés décrivent chaque couleur aussi précisément que possible. La première partie du nom est l’élément créatif, mais elle doit également évoquer une connexion avec la couleur”, explique Nolte. Audi utilise souvent des termes inspirés du monde de la géographie, de la flore et de la faune. Les circuits de course jouent également un rôle dans la désignation des couleurs des modèles sportifs. Certaines couleurs sont utilisées pour tous les modèles, tandis que d’autres sont utilisées pour des modèles spécifiques. Audi propose jusqu’à une douzaine de couleurs différentes pour un modèle donné mais il existe également des couleurs spéciales pour les modèles RS.

Les nuances discrètes dominent le jeu.

Trois clients sur quatre qui achètent des véhicules neufs en Allemagne préfèrent actuellement les couleurs comme le blanc, le noir ou le gris/argent. De même chez Audi, ces couleurs sont les plus populaires, suivies par le bleu – la couleur chromatique de prédilection, avec une part d’environ 10%. La demande de finitions mates est en plein essor. “Le mat est une finition de peinture particulièrement populaire pour les modèles sportifs ; les véhicules RS, par exemple, sont souvent commandés dans des couleurs accrocheuses et spectaculaires”, explique Nolte. Il existe également des couleurs avec des effets cristallins, comme le noir Sebring. Ici, des paillettes de verre combinées à des effets métalliques créent des points de scintillement supplémentaires dans la peinture. Les peintures modernes brillent différemment selon la lumière du soleil et changent de teinte en fonction, entre autres, de la perspective et de la couleur de la lumière du soleil.

Comment le véhicule obtient une finition mate ?

Les peintures modernes sont techniquement complexes. En plus de la couche de phosphate, la finition de la peinture – avec le revêtement par immersion cathodique (CDP), le mastic, la couche de base et la couche transparente – se compose de cinq fines couches dont l’épaisseur totale ne dépasse pas un dixième de millimètre. C’est à peu près l’équivalent de l’épaisseur d’une mèche de cheveux humains. Pour répondre durablement aux exigences de qualité d’une utilisation quotidienne, les peintures subissent divers tests à court et à long terme, notamment des tests de résistance aux éclats de pierre et aux intempéries. Dans le cadre du processus d’approbation, Audi vérifie également des éléments tels que l’adhérence et la résistance à la corrosion de la peinture. L’ensemble du processus de conception, de sélection, de mise en œuvre technique et d’approbation des couleurs peut prendre entre trois et cinq ans. “Une qualité de haut niveau nécessite du temps, c’est pourquoi, au sens figuré, nous pensons à demain hier”, explique Nolte. Pour la première fois, des couleurs extérieures mates sont possibles pour les séries Audi TT et Audi Q3 fabriquées à Győr. Le processus de laquage est réalisé parallèlement à la production de masse des véhicules de l’usine en Hongrie. Les couches d’apprêt, de remplissage et de couleur sont suivies de la couche mate transparente, qui contient des agents de matage sous forme de particules de silicate. Elle est appliquée directement sur la couche de base. L’épaisseur de ses couches est comprise entre 40 et 50 micromètres, c’est-à-dire 40 à 50 millièmes de millimètre, comme pour les vernis classiques. Les agents matifiants donne à la surface son aspect mat. Grâce à la structure de sa surface, la peinture mate reflète la lumière de manière diffuse plutôt que directionnelle, ce qui lui confère son aspect mat. Une fois la carrosserie peinte, des mesures et des contrôles de qualité automatisés et manuels suivent, y compris dans le tunnel lumineux.

Où la voiture est-elle habillé ? A l’atelier de peinture de Győr

Dans l’atelier de peinture de 43 000 mètres carrés de Győr, une préparation rigoureuse a précédé l’utilisation en série de la peinture mate : après une couche d’essai, la surface peinte a été examinée dans une phase de test en laboratoire. Pour mettre en œuvre la nouvelle technologie, les employés de ces secteurs ont mis en place l’infrastructure de production en alignant les lignes des salles d’approvisionnement en peinture avec la salle des robots et en réglant ces derniers. Les dix robots de peinture de l’usine ont été programmés et testés en fonction des exigences particulières du processus de laquage mat.

Les finitions mates sont désormais disponibles pour tous les modèles fabriqués à l’usine de Győr ; des Audi TT, TTS, TT RS Coupé et Roadster, ainsi que des Audi Q3, Audi RS Q3 et de leurs versions Sportback. La production en série de la TT RS commencera avec la finition mate en Gris Daytona, Argent Fleuret et Jaune Python. Au lieu du Jaune Python, l’Audi RS Q3 sera désormais proposée en Argent Rosé, une couleur utilisée exclusivement pour le Q3.