L’usine SEAT Martorell a produit plus de 500 000 voitures en 2019

usine-seat-martorell
usine-seat-martorell

SEAT Martorell a terminé l’année 2019 avec le volume de production le plus élevé depuis l’an 2000, avec un total de 500005 voitures produites, soit +5,4% que 2018 (474 300), ce qui fait de l’usine de Martorell celle qui produit le plus de voitures en Espagne, et le deuxième plus grand constructeur automobile d’Europe.

La ligne 1 de l’usine Martorell, où sont fabriqués les Seat Ibiza et Arona, a cloturé 2019 avec 264854 véhicules produits, soit 14,5% de plus qu’en 2018 (231213). La ligne 2, où la SEAT Leon est fabriqué, commencera cette année la production de trois modèles: la quatrième génération de Leon dans ses versions SEAT et CUPRA, et la CUPRA Formentor. Jusqu’au démarrage de la production de ces modèles, 153 864 véhicules ont été produits en 2019, un peu moins que l’année précédente (159 486; -3,5%). La ligne 3 quant à elle, où l’Audi A1 est produite, a clôturé l’année avec 81287 voitures produites, 2,8% de moins que les 83601 véhicules fabriqués en 2018.

Le vice-président exécutif de SEAT en charge de la Production et de la Logistique, le Dr Christian Vollmer, a souligné que «Martorell est le cœur de SEAT, l’une des usines les plus modernes et les plus compétitives de l’industrie automobile européenne et également l’un des plus importants producteurs de voitures.». Dr Vollmer a ajouté que «2020 sera une année historique pour Martorell car nous allons lancer trois nouveaux modèles – la SEAT Leon, la CUPRA Leon et la CUPRA Formentor – et commencer l’électrification de l’usine avec les versions hybrides rechargeables de la Leon family. »

Aujourd’hui, plus de 7 900 employés travaillent dans l’usine de Martorell, à la fois dans la production et dans les bureaux, produisants environ 2 300 voitures par jour, soit une toutes les 40 secondes. L’usine de Martorell fonctionne à plus de 90% de sa capacité maximale actuelle.

SEAT en 2019, une année record

SEAT fait le bilan d’une nouvelle année record: en 2019, les nouvelles immatriculations mondiales de l’entreprise ont en effet progressé de 10,9% par rapport à 2018 pour s’établir à 574’100 véhicules au total. Par ce résultat, SEAT a largement dépassé le record enregistré en 2018 (517’600 unités) et a clôturé la troisième année consécutive sur une croissance à deux chiffres. En décembre, les ventes de SEAT étaient de 23,4% supérieures au même mois de l’année précédente et atteignaient 31’300 véhicules livrés contre 25’300 en 2018.
 
Les modèles SUV, le plus grand facteur de croissance
Le lancement des SUV a été le principal facteur de croissance de ces trois dernières années: en 2019, la SEAT Arona, le SEAT Ateca ou le SEAT Tarraco représentaient à eux trois 44,4% des véhicules vendus par SEAT, soit dix points de mieux qu’en 2018. Avec 123’700 véhicules nouvellement immatriculés, la SEAT Arona se hisse au sommet et enregistre une hausse de 25% par rapport à 2018. Avec 98’500 nouvelles immatriculations, le SEAT Ateca atteint lui aussi des chiffres impressionnants à la suite d’une progression de 25,9% par rapport à l’année précédente. Il enregistre dans le même temps le meilleur résultat depuis l’introduction du modèle de SUV en 2016. Le SEAT Tarraco, qui est sorti en 2019, a été immatriculé 32’600 fois en tout.
 
SEAT Leon: le nouveau best-seller est déjà dans les starting-blocks
La SEAT Leon, l’un des principaux modèles qui stimule l’augmentation des ventes de SEAT depuis 2012 et dont la quatrième génération est sur le point d’être lancée, est restée le best-seller incontesté du constructeur automobile espagnol avec 151’900 unités livrées (-4,1%). La SEAT Ibiza a maintenu sa position de deuxième modèle le plus prisé avec 125’300 unités vendues (-8,0%). En 2019, la SEAT Alhambra a fait état d’une hausse de ses ventes de 6,3% (23’000 véhicules vendus) et la SEAT Mii, qui sera bientôt disponible en version entièrement électrique, a progressé de 0,7% (13’200 unités).
 
CUPRA continue de croître d’un pourcentage élevé à deux chiffres
Au cours de la deuxième année suivant le lancement de la marque, les chiffres de vente de CUPRA ont fait un bond de 71,4%, une prouesse due surtout au CUPRA Ateca. En 2019, CUPRA a enregistré 24’700 nouvelles immatriculations (2018: 14’400), dont 14’300 exemplaires de la Leon CUPRA (2018: 13’300; +7,9%) et 10’400 unités du CUPRA Ateca (2018: 1’100).   
   
Wayne Griffiths, directeur Vente et Marketing de SEAT S.A. et CEO de CUPRA, a souligné que «ce nouveau record de vente confirme le succès de l’offensive SUV que nous avons engagée en 2016. Nos chiffres de vente connaissent désormais une croissance à deux chiffres pour la troisième année consécutive et nous sommes l’une des marques automobiles progressant le plus rapidement en Europe. Grâce aux ventes en hausse de nos SUV, nous avons en outre été en mesure d’améliorer significativement la rentabilité de l’entreprise et du réseau de concessions.» Et M. Griffiths d’ajouter: «Nous avons obtenu le meilleur résultat de toute l’histoire de notre entreprise sur cinq de nos dix principaux marchés. Nous avons également pu consolider notre position de leader du marché espagnol, atteindre une part de marché de 3.8% en Allemagne et établir notre statut de troisième marque en Autriche. En France et en Italie, nous avons engrangé nos meilleurs résultats depuis plus de dix ans. CUPRA a en outre fait un grand pas en avant avec près de 25’000 véhicules vendus. Chez SEAT et CUPRA, nous pouvons tous être très fiers de ces résultats.»
 
2020 sera un grand défi
Concernant l’année 2020, Wayne Griffith n’a pas non plus vu de raison de se vouer à l’oisiveté et a indiqué clairement que «nous terminons en 2019 une success story de trois ans remplie de records et nous sommes maintenant face au défi qui consiste à consolider ces volumes sur fond de croissance modérée, voire de ralentissement du marché. Nous sommes convaincus que la SEAT Leon de dernière génération et les modèles électriques que nous allons lancer cette année contribueront à la réalisation de nos objectifs.»