Opel Rocks e xtreme décroche le prix du meilleur concept

Opel Rocks e xtreme
Opel Rocks e xtreme

Il y a quelques semaines, Opel avait fait appel à des talents créatifs et à des étudiants en design pour créer leur vision du Rocks-e, déclinaison sage ou folle, dans le cadre du « Rocks-e Design Hack ». Le retour a été extraordinaire. Du monde entier, de jeunes designers ont participé à ce concours lancé sur les réseaux sociaux. Avec des idées et des concepts qui ont émerveillé un jury réuni autour du CEO d’Opel Florian Huettl, du vice-président du design Mark Adams et de la célèbre influenceuse et testeuse de voitures Jessica Thön. Tout le monde a été d’accord pour désigner le gagnant : Lukas Wenzhöfer, originaire de Hünfelden en Hesse et étudiant à l’université de design de Pforzheim/Baden-Württemberg. Il a su convaincre le jury avec son Rocks e-xtreme, une interprétation de l’Opel Rocks-e devenu à cette occasion un fun-mobile électrique tout-terrain. Opel construira ce prototype exceptionnel sous la forme d’une Rocks-e unique. Et il le fera avec un processus inaccoutumé : il sera possible de suivre le développement de la création du concept-car « Rocks e-xtreme » sur les réseaux sociaux.

Micro tout-terrain 100% électrique, maxi look

Pour le jury, le Rocks-e-treme de Lukas Wenzhöfer porte bien son nom et se montre extrême au meilleur sens du terme. C’est exactement ce que voulait créer cet étudiant en design industriel de 26 ans : « l’Opel Rocks e-xtreme ». Wenzhöfer est depuis longtemps un fan de cette micro-citadine novatrice. « L’Opel Rocks-e permet aux jeunes d’être mobiles et de profiter d’une expérience de conduite sans filtre. Mon concept reprend ces points et les pousse à l’extrême. Les éléments tout-terrain renforcent le sentiment de liberté et proposent d’atteindre n’importe quelle destination. La sportivité accrue promet plus de plaisir de conduite pour montrer que la mobilité électrique est plus qu’une simple solution logique, » explique Wenzhöfer.

Sa réflexion a abouti à un mini tout-terrain 100% électrique et fun. Les roues débordent largement de la caisse, ce qui promet de favoriser une bonne assise sur la route. A cette occasion, le Rocks-e adopte des doubles triangles à l’avant et, pour pouvoir faire face aux exigences du terrain, des ressorts et des amortisseurs adaptatifs sur chaque roue, ainsi qu’un arceau de sécurité jaune vif. Enfin, à l’arrière, le grand aileron portant l’inscription turquoise « e-xtreme » et le numéro « 001 » montre qu’il s’agit d’une biplace 100% électrique absolument unique, qui n’a qu’un seul but : offrir un pur plaisir de conduite hors des sentiers battus. « Il était important pour moi d’atteindre un bon équilibre entre des éléments cool et un dessin global cohérent afin de préserver le caractère de base de la Rocks-e et rester fidèle au style de design Opel affirmé et épuré, » ajoute le jeune homme.

Un plaisir de conduire digne d’un prix, puisqu’il a remporté la première place du concours de design Rocks-e. Même avec son design de série, la micro-citadine électrique apporte une bouffée d’air frais au segment des voitures sans permis : avec l’« autonis », l’Opel Rocks-e a récemment été élue « Meilleure innovation design de 2022 » dans la catégorie « micro-citadines » par les lecteurs du magazine allemand auto motor und sport. Avec leurs concepts extravagants et à tous égards inhabituels, les jeunes talents créatifs montrent qu’ils veulent convaincre la jeune génération du bien-fondé de la mobilité électrique et que l’inspiration peut se baser sur la nouvelle venue électrique d’Opel.