Volkswagen et CARIAD luttent contre la pénurie de main-d’œuvre qualifiée en apportant leur soutien à l’école de programmation 42 Berlin

Volkswagen et CARIAD
Volkswagen et CARIAD

Membre fondateur de l’école 42 Wolfsburg, qui a ouvert ses portes au printemps 2021, Volkswagen a très tôt pris conscience du rôle que ce concept de formation novateur, basé sur une pédagogie horizontale, pouvait jouer dans sa transformation en fournisseur de mobilité axé sur les logiciels. Conjointement avec sa filiale CARIAD chargée des logiciels, le Groupe réaffirme son engagement dans la formation de la prochaine génération d’experts programmeurs hautement qualifiés ; avec ses partenaires Bayer, Capgemini, Microsoft, SAP et T-Systems, il investit plus de 10 millions d’euros pour soutenir une nouvelle école 42 à Berlin. De surcroît, Volkswagen et CARIAD mettent à la disposition des étudiants leur réseau international et leur expertise, par exemple à travers des programmes de mentorat et des stages. Après 42 Wolfsburg, 42 Heilbronn et 42 Prague, 42 Berlin est la quatrième antenne du réseau à laquelle le Groupe Volkswagen accorde un financement.

À l’occasion de la cérémonie d’ouverture de l’école de programmation 42 Berlin, Gunnar Kilian, membre du Directoire de Volkswagen AG chargé des Ressources Humaines, a déclaré : « Les compétences numériques et l’expertise informatique revêtent une importance croissante pour le Groupe Volkswagen. Le soutien financier apporté aux écoles 42, d’abord à Wolfsburg, et maintenant à celle qui s’ouvre au cœur du hub technologique européen qu’est Berlin, constitue un levier essentiel de notre transformation en fournisseur de mobilité axé sur les logiciels, et nous donne accès à des programmeurs hautement qualifiés. »

Aux yeux de Volkswagen, les logiciels sont en passe de devenir le principal facteur de différenciation entre les entreprises, et constituent la base de nouveaux modèles commerciaux basés sur les données. Dans ce contexte, Rainer Zugehör, Directeur des Ressources Humaines de CARIAD, ajoute : « La voiture du futur est un équipement numérique intelligent sur quatre roues. Chez CARIAD, nous travaillons au développement de véhicules automatisés et reliés au réseau pour le compte du Groupe Volkswagen ; à cette fin, nous étoffons sans cesse notre expertise logicielle et sommes perpétuellement à la recherche de personnes qui montrent de l’enthousiasme, de la motivation et du talent pour les thématiques technologiques. À travers l’école 42 Berlin, c’est un pilier essentiel et innovant de la formation logicielle que nous finançons, dans une ville qui représente pour nous un important terrain de développement et qui est le hub technologique le plus florissant d’Europe. »

Au total, Volkswagen et CARIAD financent 42 Berlin à hauteur de 11 millions d’euros. D’autres marques du Groupe ont également compris tout le potentiel du réseau 42 pour leur transformation numérique, et apportent leur aide financière à ces écoles de programmation d’intérêt général. Audi, par exemple, mettra à disposition, au total, 1 million d’euros environ d’ici 2025 pour soutenir les antennes d’Heilbronn et de Wolfsburg. Skoda finance 42 Prague depuis le mois de mai de cette année, et continuera pour les trois prochaines années. De même, Porsche s’engage en faveur de l’excellence en matière de programmation, et accorde tous les ans cinq bourses aux étudiants des écoles de Wolfsburg et de Heilbronn.

Pour Gunnar Kilian, c’est un signal fort : « En soutenant quatre écoles du réseau 42, nous exploitons des synergies décisives au sein du Groupe et adoptons une approche commune de lutte contre la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Nous montrons ainsi la puissance que le Groupe est capable de déployer lorsque nous unissons nos forces et travaillons ensemble sur des sujets stratégiques majeurs. »

Compétences logicielles et « mentalité numérique » : le nouveau concept de formation mise sur l’apprentissage en autonomie, le travail d’équipe, et ouvre l’apprentissage des technologies à des profils provenant d’autres branches.

42 Berlin est la dernière antenne en date de la société de formation de talents 42, fondée à Paris en 2013. Au cœur du concept innovant qu’est le « réseau 42 », il y a un modèle d’apprentissage horizontal, sans professeurs ni cours magistraux. Dans cette perspective, l’école 42 Berlin s’appuie sur une approche ludique, dans laquelle les étudiants progressent de niveau en niveau, s’appuient sur la communauté pour se dépasser et s’entraident tout au long de leur parcours. Ils développent ainsi, en plus des compétences de programmation, des compétences sociales essentielles au monde du travail à venir : la capacité à collaborer, à résoudre des problèmes en autonomie, et à aborder les erreurs de manière constructive.

Les écoles 42 défendent des valeurs d’égalité des chances, d’inclusivité et d’ouverture, et se donnent pour mission de rendre l’apprentissage informatique accessible au plus grand nombre. Elles n’appliquent pas les critères d’admission des autres organismes de formation. Aucune connaissance préalable dans le domaine informatique et aucun diplôme classique ne sont requis. Seules conditions : les candidats doivent avoir au moins 18 ans et suivre un cursus test de plusieurs semaines, appelé la « Piscine », qui met à l’épreuve entre autres leur raisonnement algorithmique et leur capacité d’organisation.

Pour Gunnar Kilian, les écoles de programmation 42, avec leur concept de formation innovant et inclusif, représentent l’avenir de l’éducation : « Étant l’un des principaux employeurs du secteur informatique à Berlin, nous sommes convaincus qu’à travers 42 Berlin, nous, notre filiale logicielle CARIAD et nos partenaires de la communauté des entreprises, participons à la création d’un nouveau pôle de formation unique en son genre, qui s’imposera comme un modèle dans le paysage éducatif innovant de l’informatique en Allemagne. D’autre part, en ces temps de pénurie mondiale de main-d’œuvre qualifiée, il est de notre devoir, en tant qu’entreprise citoyenne, de participer à ouvrir les portes de l’accès à l’éducation, en particulier dans les disciplines STEM, et à garantir l’égalité des chances. Les écoles 42 permettent à des personnes provenant d’autres branches, mais aussi à des talents désavantagés sur le plan financier ou social, de bénéficier d’un cursus gratuit dans un domaine offrant de nombreuses perspectives d’avenir. Cela nous tient à cœur. »

En moyenne, les étudiants du réseau 42 terminent leur formation de développeurs de logiciels full-stack ( en trois ans. Ils disposent alors d’un niveau de compétences comparable à un diplôme de master en sciences informatiques.

42 Wolfsburg a été la première école de programmation 42 soutenue par Volkswagen. Elle occupe par conséquent une place emblématique au sein du réseau, en tant que fleuron du développement logiciel dédié à l’écosystème automobile. Cette spécialisation va de pair avec un certain nombre de programmes mis en place exclusivement pour 42 Wolfsburg. En tant que partenaire fondateur, Volkswagen a apporté à l’école une aide financière de 3,7 millions d’euros la première année, et y consacre 2 millions tous les ans depuis. Quant à 42 Berlin, Volkswagen et CARIAD la financeront à hauteur de 11 millions d’euros au total. L’antenne de la capitale se concentre sur les thématiques liées aux systèmes cyberphysiques, à l’intelligence artificielle et à la mobilité. Les deux écoles peuvent accueillir 600 étudiants chacune.

Pour plus d’informations sur les écoles de programmation, rendez-vous sur les sites de 42 Berlin et de 42 Wolfsburg.