Volkswagen Véhicules Utilitaires entend porter la part de véhicules électriques à plus de 55 % de ses ventes d’ici 2030

Volkswagen utilitaires électriques
Volkswagen utilitaires électriques

Dans le cadre de sa stratégie d’entreprise GRIP 2030, Volkswagen Véhicules Utilitaires entend porter la part de véhicules électriques à plus de 55 % de ses ventes d’ici 2030. En contribuant au développement des énergies renouvelables, Volkswagen Véhicules Utilitaires participe déjà à l’augmentation de la proportion d’électricité issue de sources renouvelables disponible sur le réseau, posant ainsi les jalons d’une utilisation neutre en carbone de ses modèles électriques.

« Afin d’assurer le financement de capacités de production supplémentaires en énergie éolienne et solaire, nous travaillons de manière ciblée avec les industriels du secteur énergétique pour soutenir les projets permettant de produire plus d’électricité verte », explique Susanne Leifheit, Responsable des affaires publiques et du développement durable chez Volkswagen Véhicules Utilitaires. « Pour nous, ce projet espagnol représente une nouvelle étape majeure vers la réalisation de l’objectif zéro carbone de Volkswagen Véhicules Utilitaires, qui consiste à décarboner l’automobile et à encourager une mobilité durable », complète Susanne Leifheit. Implantées près de la ville espagnole de Tordesillas, à proximité de Valladolid, dans la communauté autonome de Castille-et-León, les deux centrales de ce projet ne comptent pas moins de 100 000 modules photovoltaïques répartis sur plus de 18 hectares et affichent une capacité de production annuelle totale d’électricité solaire de quelque 74 millions de kilowattheures.

Volkswagen Véhicules Utilitaires est particulièrement attaché au développement des énergies renouvelables car les voitures électriques ne pourront pleinement contribuer à la protection du climat que si elles sont alimentées en électricité verte. En nouant des partenariats comme celui conclu avec le fournisseur d’électricité Statkraft à Tordesillas, Volkswagen Véhicules Utilitaires s’engage pour permettre à ses véhicules électriques de rouler à l’avenir avec un bilan carbone neutre. En Europe, Volkswagen Véhicules Utilitaires s’est fixé pour objectif de réduire l’empreinte carbone de tous ses modèles de 40 % entre 2018 et 2030, sur l’ensemble de leur cycle de vie. Le nouveau modèle entièrement électrique ID. Buzz1) devrait jouer un rôle majeur dans la réalisation de cet objectif. Dès l’automne 2022, les premiers exemplaires de ce véhicule seront livrés à leurs acquéreurs avec une empreinte carbone nette neutre, comme tous les modèles entièrement électriques de la gamme ID.

Avant la livraison vient la production : celle des modèles ID. Buzz et ID. Buzz Cargo affichera un bilan carbone neutre en Europe dès l’automne 2022. Pour y parvenir, le constructeur s’est engagé à compenser les émissions de CO2 du site d’assemblage de Hanovre, des chaînes logistiques en amont et de l’ensemble du transport impliqué dans la chaîne de production jusqu’à la livraison aux clients, y compris le tout premier chargement de la batterie. Le carbone ainsi émis jusqu’à la livraison sera compensé par des investissements dans des projets certifiés de protection du climat comme le projet de réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts REDD+ Kariba, dans le cadre duquel près de 785 000 hectares de forêt situés le long de la rive Sud du lac Kariba, à la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe, font l’objet d’un programme de protection contre la déforestation. Ce projet officiel, l’un des plus vastes du programme REDD+, relie les trois parcs nationaux de Chiazaira, Matusadona et Mana Pools ainsi que huit réserves de safari pour former un corridor de biodiversité permettant de protéger de vastes zones boisées ainsi qu’un grand nombre d’espèces en voie d’extinction.