Bugatti Chiron L’Ébé : édition spéciale en hommage à la fille d’Ettore

Bugatti Chiron L'Ébé
Bugatti Chiron L'Ébé

Bugatti rend hommage à L’Ébé, fille d’Ettore Bugatti, fondateur de la marque, avec les derniers modèles européens de la Chiron et la Chiron Sport, dotés de somptueux détails inspirés du style Art déco.

En l’honneur de L’Ébé Bugatti, fille aînée d’Ettore Bugatti dont il était très proche, Bugatti crée une petite série de trois véhicules très exclusifs. Pour marquer la fin de la production de la Chiron1 et la Chiron Sport2 en Europe, les designers de Bugatti ont développé trois modèles exceptionnels : une Chiron L’Ébé et deux Chiron Sport L’Ébé. Les trois hypersportives fabriquées à la main sont parées de détails Art déco uniques.

En tant qu’aînée des enfants d’Ettore et de Barbara Bugatti, L’Ébé, née en 1903, a été, plus que quiconque, témoin de l’extraordinaire ascension de la famille Bugatti. Ettore a même caché ses propres initiales « EB » dans le prénom de sa fille, pour qu’elle ne se sépare jamais du nom de famille Bugatti, même après le mariage. Plus tard, dans son livre « The Story of Bugatti », une biographie en l’honneur de son célèbre père, L’Ébé raconte dans les moindres détails l’extraordinaire histoire de la marque et offre un fabuleux aperçu du génie d’Ettore.

L’Ébé devient désormais elle aussi un personnage important de l’histoire de Bugatti. La Chiron et la Chiron Sport L’Ébé s’inspirent de son amour pour le style Art déco. Les lignes de la Chiron rappellent celles de la célèbre Bugatti Type 57 G Tank, qui a remporté les 24 Heures du Mans en 1937. Sur la L’Ébé, ces lignes sont rehaussées d’or et font briller la carrosserie en carbone bleu. Des teintes dorés viennent également orner l’insigne « EB », la célèbre calandre en forme de fer à cheval et certaines parties du cache moteur W16 8,0 litres. Même les roues arborent des lignes dorées.

La signature « L’Ébé » se cache discrètement sous l’aileron arrière rétractable, ainsi que sur les seuils de portes et les appuie-têtes, où elle est brodée à la main. L’habitacle intérieur s’inspire subtilement de l’extérieur du véhicule avec l’utilisation du carbone bleu et la combinaison de teintes sombres et claires, rappelant la carrosserie bleu foncé de la L’Ébé et ses touches dorées. La porte intérieure côté conducteur est majoritairement revêtue de cuir « Silk » avec des reflets « Lake Blue » tandis que celle du côté passager inverse ce schéma de couleurs. Chaque panneau de porte est également habillé d’un motif présentant l’évolution des véhicules les plus iconiques de Bugatti, des premières voitures ayant participé aux Grand Prix jusqu’à la Chiron, en passant par l’EB110 et la Veyron. Les nombreux détails réalisés sur mesure pour la L’Ébé illustrent à merveille la créativité et le savoir-faire sans limites de Bugatti en matière de personnalisations exclusives.

La Bugatti Chiron, présentée pour la première fois en 2016, a été la première voiture de série à offrir une puissance de 1500 ch, ouvrant ainsi la voie à de nouveaux horizons pour les hypersportives. Son moteur W16 8,0 litres quadri-turbo, son système avancé quatre roues motrices et son châssis léger ont établi de nouvelles normes en matière d’accélération, de vitesse de pointe et de maniabilité, mais aussi de confort, d’ergonomie et de fiabilité.

Elle est depuis devenue le modèle de référence pour les évolutions d’hypersportives Bugatti, notamment la Chiron Sport, la Chiron Pur Sport et la Chiron Super Sport. La production de la Chiron et la Chiron Sport s’achève aujourd’hui en Europe avec les trois modèles L’Ébé. La Chiron L’Ébé et une Chiron Sport L’Ébé ont déjà été livrées tandis que le troisième exemplaire sera livré d’ici la fin du mois.