Lorsqu’un véhicule n’a pas été utilisé pendant plus d’un mois, il est conseillé de le préparer pour garantir un fonctionnement irréprochable au moment de la remise en route. Le contrôle des niveaux, du système électrique et des freins est essentiel. Vous pouvez également désinfecter l’habitacle et l’extérieur de la voiture pour vous assurer qu’il n’y a aucune trace éventuelle de virus

Les rues de nos villes se sont vidées en raison de la pandémie qui sévit actuellement… Et pratiquement aucune voiture ne circule. L’accès aux grandes métropoles telles que Madrid, Paris, Berlin ou Rome a chuté d’environ 75 % et l’accès transfrontalier de 80 %. Dans ces conditions, comment préparer nos véhicules pour le retour à la normale ? Voici quatre recommandations pour que votre voiture soit prête à reprendre la route quand le déconfinement sera autorisé.

1. Vérifiez les niveaux. Les niveaux d’huile et de liquide de refroidissement doivent être vérifiés avant de démarrer le moteur. “Après le démarrage, vous devez laisser tourner le moteur pendant quelques minutes avant de partir. Cela permet aux liquides de circuler dans tous les tuyaux et de lubrifier toutes les pièces”, recommande Josep Almasqué, Chef d’atelier chez SEAT. Il est important de s’assurer qu’il n’y a pas de traces de fuite sur le sol, en particulier sous le moteur.

2. Vérifiez la pression des pneus. Si vous n’utilisez pas votre voiture pendant un certain temps, la pression des pneus diminue. Un phénomène dû au processus de perméabilité par lequel les pneus perdent généralement un peu d’air chaque jour, surtout en été. Si le véhicule reste à l’arrêt et que les pneus sont à plat, son poids pourrait endommager la jante et déformer la roue. “Dans l’idéal, si vous savez que votre voiture sera immobilisée pendant une longue période, vous devriez gonfler les pneus à la pression maximale recommandée par le constructeur et la vérifier périodiquement. Avant de démarrer la voiture, vérifiez à nouveau la pression et assurez-vous qu’elle soit adaptée à la conduite”, explique Josep Almasqué.

3. Vérifiez encore et encore. Lorsque le véhicule est à l’arrêt, il est nécessaire de contrôler tous les éléments qui sont utilisés pendant la conduite, notamment les feux, les clignotants, les vitres, les essuie-glaces et tous les dispositifs électroniques. Ces informations peuvent être affichées sur le système d’info-divertissement du véhicule. “Si quelque chose ne fonctionne pas correctement, un voyant d’avertissement s’affichera sur l’écran pour vous indiquer ce qui doit être vérifié. En outre, il est important de s’assurer que tous les assistants que nous utilisons soient connectés avec les réglages par défaut”, explique Josep Almasqué. Vous devez également vérifier l’état des freins. Pour ce faire, il est recommandé d’appuyer sur la pédale pendant quelques secondes, afin de s’assurer qu’elle maintient correctement sa position. Enfin, tendez l’oreille pour déceler le moindre bruit anormal lorsque vous démarrez le moteur.

4. Les éléments à désinfecter. Il est important de nettoyer votre véhicule en mettant l’accent sur les zones de contact les plus importantes, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de la voiture :

Les fondamentaux. Les poignées de portes extérieures et intérieures, le volant, le levier de vitesse, l’écran tactile, les clignotants et les commandes de réglage du siège et des fenêtres.

Le tableau de bord. C’est l’un des points les plus importants, car c’est dans sa direction que l’on tousse ou que l’on éternue.

Les tapis de sol. Ils accumulent toutes les saletés déposées par la semelle de vos chaussures.

L’aération. Afin de garantir la qualité de l’air, les bouches d’aération ne doivent pas être obstruées. En plus de les désinfecter, il convient d’enlever la poussière à l’aide d’une brosse ou d’un aspirateur.

L’extérieur. On ne s’en rend pas forcément compte, mais nous touchons énormément d’éléments extérieurs de la voiture et pas seulement les poignées de portes. Nous nous appuyons contre les fenêtres, nous ouvrons les portières en tenant leur cadre ou nous les poussons pour les fermer. Il est important d’utiliser les bons produits de nettoyage : eau et savon doux, produits d’entretien spécifiques pour la voiture et, dans une moindre mesure, des liquides contenant 70 % d’alcool.