Ford présente une nouvelle technologie qui permet à sa nouvelle génération de véhicules utilitaires hybrides rechargeables de fonctionner en mode de conduite 100% électrique automatiquement à l’entrée de zones prédéfinies.

En utilisant les données de localisation en temps réel, les Transit Custom Plug-In Hybrid (PHEV) passeront automatiquement en mode électrique dès qu’ils entreront dans des zones prédéfinies comme par exemple dans des embouteillages ou des zones à faibles émissions, ce qui contribuera à maintenir un air plus pur en ville*.

Toutefois, cette technologie de localisation (geofencing en anglais) ne s’applique pas seulement aux centres-villes : les conducteurs de véhicules peuvent également créer des “zones vertes” personnalisées pour encourager la conduite à faible taux d’émission autour de lieux tels que les écoles, les aires de jeux ou encore les entrepôts.

Et, lorsque le véhicule quitte une zone prédéfinie, il peut automatiquement adopter le mode de conduite le plus approprié pour effectuer la prochaine étape du trajet – par exemple, en engageant le moteur essence EcoBoost pour générer de l’énergie électrique et étendre l’autonomie du véhicule.

Des zones à faibles émissions en pleine expansion en Europe

Les zones à faibles émissions sont de plus en plus répandues en Europe, car elles permettent aux villes de mieux gérer l’impact environnemental des véhicules dans les zones urbaines. Au cours des six premiers mois de la zone à ultra-faibles émissions de Londres (ULEZ), les niveaux de dioxyde d’azote (NO2) – l’un des polluants les plus nocifs des véhicules – ont ainsi été réduits de près de 30 %.

Une récente étude de Ford a conclu que les véhicules hybrides capables de rouler en mode électrique pourraient contribuer à améliorer la qualité de l’air urbain : 75 % des kilomètres parcourus dans le centre de Londres par les participants à l’étude – qui comprenaient notamment la police municipale ou encore les services de transports de Londres – ont été effectués en mode 100% électrique. Des essais similaires sont actuellement en cours à Cologne, en Allemagne, et à Valence, en Espagne.

Le module “Geofence” du Transit PHEV enregistre les informations sur le fonctionnement en mode 100% électrique dans les zones géolocalisées. Les données cryptées peuvent ensuite être partagées en toute sécurité avec les autorités locales pour confirmer la conformité aux réglementations des zones à faibles émissions.

56 km d’autonomie en 100% électrique pour le Transit Custom Plug-In Hybrid

Le Transit Custom Plug-In Hybrid et le Tourneo Custom Plug-In Hybrid sont les premiers véhicules de leur catégorie à offrir une option hybride rechargeable. Une batterie de 13,6 kWh permet d’offrir une autonomie de 56 km** pour le Transit Custom PHEV et de 53 km pour le Tourneo Custom PHEV. Dans les deux véhicules, le moteur essence EcoBoost de 1.0l peut charger la batterie à la demande pour étendre leur autonomie à plus de 500 km (NEDC).

Les deux véhicules peuvent être entièrement rechargés en moins de quatre heures et demie*** à partir d’une prise domestique, ou en moins de trois heures en utilisant une borne de recharge comme la WallBox de Ford. L’énergie électrique peut également être récupérée lorsque le véhicule décélère ou freine. Le Ford Transit Custom Plug-In Hybrid et le Tourneo Custom Plug-In Hybrid sont disponibles depuis fin 2019.