Groupe Volkswagen crée une Société Européenne pour son activité batteries

Groupe Volkswagen
Groupe Volkswagen

Volkswagen a décidé de créer une Société Européenne pour consolider ses activités de la chaîne de valeur des batteries – de la transformation des matières premières jusqu’à la gestion des gigafactories européennes en passant par le développement d’une batterie Volkswagen unifiée. 

La société aura notamment pour objectif de créer de nouveaux business models basés sur la réutilisation des batteries de véhicules usagés et le recyclage des matières premières utiles qu’elles contiennent. Le Groupe se dote ainsi de structures efficaces et pérennes pour son activité batteries en pleine croissance. Dans le cadre de sa stratégie NEW AUTO, le Groupe Volkswagen souhaite devenir le leader mondial de la construction de véhicules électriques. Il a, pour cela, décidé de développer ses activités liées aux batteries et d’en faire une de ses compétences fondamentales.

Sous la direction de Frank Blome, responsable des batteries, Soonho Ahn sera affecté à un rôle de cadre supérieur au niveau du développement des cellules de batterie. Après avoir occupé différents postes chez LG et Samsung, M. Ahn était récemment Directeur mondial du développement des batteries chez Apple. Kai Alexander Müller de Barclays Investment Bank, Londres, rejoindra également l’équipe de Salzgitter, à laquelle il apportera son expérience financière du marché des capitaux et de la recherche sur les valeurs mobilières.

Volkswagen prévoit de construire six gigafactories en Europe pour absorber la demande croissante de cellules de batteries au sein du Groupe. À Salzgitter, la production de cellules de batterie devrait démarrer en 2025. La gigafactory de Basse-Saxe produira des cellules de batterie unifiées pour le segment des hauts volumes du Groupe Volkswagen. L’usine disposera d’une capacité annuelle initiale de 20 GWh, qui devrait doubler pour atteindre 40 GWh à un stade ultérieur. En vertu du cycle de planification actuel, le Groupe Volkswagen investit fortement dans le développement de la production de cellules de batterie à Salzgitter. Au total, 2 milliards d’euros seront consacrés à la construction et à l’exploitation de la gigafactory de Salzgitter jusqu’au démarrage de la production.

À l’avenir, la production de cellules de batterie à Salzgitter devrait fournir des emplois à plus de 2 500 personnes. Ces employés seront principalement des membres du personnel de l’usine de moteurs du site, qui suivront des formations de mise à niveau pour pouvoir occuper ces nouveaux postes. Certains de ces employés apporteront une expertise (planification, logistique, etc.) utile pour la construction de l’usine. Si nécessaire, ce transfert de connaissances sera complété par de nouvelles compétences, notamment via le recrutement de personnel externe.

Le site de Salzgitter, en Basse-Saxe, réunira sous un même toit le contrôle du développement, de la planification et de la production et deviendra donc le centre des batteries du Groupe Volkswagen. Il est également prévu de construire d’autres gigafactories en Espagne et en Europe de l’Est. L’emplacement exact des troisièmes et quatrièmes gigafactories sera décidé au premier semestre 2022. Volkswagen a l’intention d’ouvrir deux usines de cellules de batterie supplémentaires en Europe d’ici 2030.

Parallèlement au développement de ces cinq gigafactories par la Société Européenne nouvellement constituée, la start-up suédoise Northvolt AB, dans laquelle Volkswagen possède une participation d’environ 20%, construira une autre usine à Skellefteå dans le nord de la Suède. Cette dernière produira des cellules de batterie pour le segment automobile premium à compter de 2023. Northvolt possède déjà un partenariat avec le Groupe Volkswagen dans le domaine des cellules de batterie haut de gamme.

Volkswagen progresse dans l’industrialisation de la technologie des batteries à tous les niveaux de la chaîne de valeur. Cette semaine, l’entreprise a conclu deux partenariats stratégiques avec Umicore et 24M ainsi qu’un contrat d’approvisionnement à long terme avec Vulcan Energy Resources.

Ces partenariats ont pour objectif de contribuer à la production et à l’achat de matières premières ainsi que d’optimiser la production des cellules de batterie dans les gigafactories prévues. Ils visent à renforcer le savoir-faire dans le domaine de la technologie des batteries et à optimiser la gestion des coûts.

Le Groupe Volkswagen poursuit ce qui est probablement la stratégie électrique la plus exhaustive de l’industrie automobile mondiale. Au cours des cinq années à venir, le Groupe va investir environ 52 milliards d’euros dans le développement et la production de nouveaux véhicules électriques. La stratégie NEW AUTO couvre également le développement des nouveaux secteurs que sont les batteries, la charge et l’énergie. Le Groupe a, en outre, décidé de créer des plateformes technologiques dédiées pour favoriser les synergies entre les marques, notamment la Plateforme Modulaire Électrique MEB et une plateforme SSP dont le lancement est prévu en 2026.