Jacques Calvet, P-DG emblématique du groupe PSA est mort

Jacques Calvet
Jacques Calvet

Jacques Calvet, ancien patron du constructeur automobile français PSA (Peugeot, Citroën) et figure du milieu des affaires, est décédé jeudi 09 Avril, à l’age de 88 ans. Les funérailles de l’ancien chef, âgé de 88 ans, “se dérouleront dans l’intimité familiale la plus stricte”, ont indiqué des proches dans un communiqué.

“Mon père est décédé hier”, a annoncé son fils Jerôme Calvet, qui dirige la filiale française de la holding financière japonaise Nomura. Il n’a pas précisé les causes ni les circonstances du décès.

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’Ecole nationale d’administration, M. Calvet avait dirigé le groupe PSA de 1984 à 1997. Arrivé dans une entreprise au bord de la faillite, il avait opéré une reprise spectaculaire.

Vice-président du directoire du groupe en 1982, il en devient président deux ans plus tard, alors que le groupe automobile vient de subir une perte nette catastrophique. Aidé par le succès providentiel de la petite Peugeot 205, Jacques Calvet avait réussi à dégager des bénéfices en 1985. Il passera pour celui qui a vraiment ressuscité un constructeur exsangue. Il a finalement quitté le groupe en 1997.

«C’est avec une grande tristesse que j’apprends le décès de Jacques Calvet et je voudrais exprimer au nom de tous les employés du groupe PSA nos sincères condoléances à sa femme et à sa famille», a réagi l’actuel patron de PSA, Carlos Tavares.

«Jacques Calvet, grand visionnaire, a dirigé l’entreprise de 1984 à 1997, pour en faire un constructeur automobile de premier plan. Je voudrais saluer la mémoire de ce grand capitaine d’industrie qui nous quitte, doté d’un courage rare et d’une détermination sans faille qui doivent nous inspirer », a ajouté M. Tavares.