L’Audi S1 e-tron quattro Hoonitron fera ses débuts aux États-Unis pendant la Monterey Car Week

Audi S1 e-tron quattro Hoonitron
Audi S1 e-tron quattro Hoonitron

Modernisée, électrifiée et inspirée par le design iconique de l’Audi Sport quattro S1 de 1985, l’Audi S1 e-tron quattro Hoonitron sera dévoilée pour la première fois au public nord-américain lors de la Rolex Monterey Motorsports Reunion organisée à Laguna Seca pendant la Monterey Car Week du 17 au 20 août. Ce véhicule unique en son genre a été développé exclusivement pour la légende américaine du drift Ken Block, et sera présenté dans le prochain épisode de sa célèbre série Gymkhana, « Elekrikhana ». 

L’Audi S1 e-tron quattro Hoonitron apporte l’électrification directement à la porte des amateurs de voitures performantes. Dotée de deux moteurs électriques, d’une transmission intégrale, d’un châssis en fibre de carbone et de l’incorporation de l’ensemble des normes de sécurité dictées par l’instance dirigeante du sport automobile, la FIA, l’Audi S1 Hoonitron dissipe tous les doutes selon lesquels une voiture électrifiée ne peut pas être attrayante et synonyme de performances modernes. L’Audi S1 Hoonitron sera exposée sur le circuit de Laguna Seca, dans le cadre de l’historique Monterey Car Week, du 17 au 21 août. Ce sera la première fois que le public nord-américain aura la chance de découvrir la voiture électrique que Ken Block conduira. En outre, les fans pourront également voir l’Audi Sport quattro S1 originale avec laquelle Walter Röhrl a établi son record sur la course de côtes de Pikes Peak en 1987 en seulement 10 minutes et 48 secondes sur le gravier. Il s’agit toujours du temps le plus rapide sur le tronçon de route non pavé, car il a été asphalté depuis.

En décembre 2021, les plans visant à inventer une interprétation électrifiée d’une icône indéniable du design de la marque Audi ont été rapidement mis en œuvre. Habituellement, pour un projet de cette ampleur, les concepteurs et les ingénieurs s’allouent plus d’un an pour produire un concept aussi ambitieux. Toutefois, dans le cas de l’Audi S1 Hoonitron, un délai accéléré de quatre semaines a été accepté par les équipes d’Audi Sport à Neckarsulm. Après environ un mois de travail intensif pour bâtir l’avenir, l’Audi S1 Hoonitron a été finalisée. Alors que le studio de design d’Audi à Ingolstadt, en Allemagne, était responsable du style, l’ensemble du développement, y compris les technologies avancées qui ont donné vie à la voiture, a eu lieu dans les locaux d’Audi Sport à Neckarsulm. Ce site convient parfaitement au développement d’une voiture de performance électrifiée tournée vers l’avenir, puisque c’est également là qu’est produite l’Audi RS e-tron GT disponible dans le commerce. 

De 1984 à 1987, le pilote de rallye Audi Walter Röhrl a piloté l’Audi Sport quattro S1 originale pendant l’ère du Groupe B des courses de rallye. L' »avantage déloyal » apporté à la route par le système unique de traction intégrale quattro a propulsé le succès de la marque dans les compétitions tout-terrain, sur route et sur circuit, avec des avantages en termes de performances qui vont au-delà des routes enneigées et de la conduite tout-terrain. Aujourd’hui, le système quattro d’Audi a évolué grâce aux dernières technologies et références provenant directement du monde du sport automobile. L’interprétation moderne, l’Audi S1 Hoonitron, est un clin d’œil à cette période importante, tout en restant centré sur l’engagement envers l’électrification. Les Audi e-tron, e-tron Sportback et e-tron GT seront rejoints par les Audi Q4 e-tron SUV et Q4 Sportback e-tron, ce qui portera à cinq le nombre de modèles uniques proposés sur le marché américain.