Les travaux de réalisation de la nouvelle aérogare internationale d’Oran ont atteint un taux d’avancement de l’ordre 94%, a-t-on appris du wali Abdelkader Djellaoui en marge d’une visite inopinée effectuée jeudi à l’aéroport international Ahmed Benbella.

Alors que la remise du projet a été annoncée avant le début de la prochaine saison estivale, le wali a annoncé un retard pouvant aller jusqu’à la fin de l’année. Toutefois, il n’a pas exclu la possibilité d’achever les travaux avant le début de juin prochain dans le cas où une rallonge budgétaire serait dégagée à temps.

“Nous sommes en mesure de finir les travaux à temps si la rallonge budgétaire arrivait rapidement”, a-t-il déclaré.

La nouvelle aérogare internationale “Ahmed Benbella” d’Oran aura une capacité annuelle de traitement de 3,5 millions de passagers. L’actuelle infrastructure d’une capacité de 800.000 voyageurs accueille plus de deux millions annuellement.

“Le problème de la capacité d’accueil sera définitivement résolu avec la réception de cette nouvelle aérogare”, a souligné le wali, indiquant que le nombre de tarmacs sera augmenté de 16 à 25, en plus de trois tarmacs destinés aux gros porteurs.

Un parking à étages d’une capacité de 1.200 places est en cours de réalisation ce qui portera la capacité globale de l’infrastructure à 3.200 véhicules, a-t-on fait savoir.