Volkswagen enregistre de solides résultats au premier semestre permettant d’investir dans la mobilité, les batteries et les solutions logicielles

Volkswagen enregistre de solides résultats au premier semestre 2022
Volkswagen enregistre de solides résultats au premier semestre 2022

Le Groupe Volkswagen enregistre un solide résultat opérationnel au premier semestre, ce qui lui permet d’investir sur des segments d’activité à fort potentiel et de nouvelles plateformes. Le Groupe a poursuivi la mise en œuvre de sa stratégie lors du 2d trimestre et développé ses activités dans des plateformes technologiques dédiées aux services de mobilité, aux batteries et aux solutions logicielles.

« Dans un contexte particulièrement difficile à l’échelle mondiale, Volkswagen affiche une solidité financière remarquable. La marge opérationnelle au premier semestre de l’exercice témoigne de la pertinence de notre offre de produits et du dynamisme de nos ventes sur le segment premium. En outre, les marques à fort volume du Groupe ont démontré leur capacité à dégager de bons résultats dans un environnement défavorable », a déclaré Arno Antlitz, Directeur Financier du Groupe (CFO) à l’occasion de la présentation des chiffres trimestriels.

La demande de véhicules 100 % électriques (BEV) a poursuivi sa forte progression au T2. Les prises de commandes en Europe de l’Ouest au titre du S1 2022 ont augmenté de 40 % par rapport à la même période de l’exercice 2021. En dépit des difficultés d’approvisionnement, des arrêts temporaires de production en Europe et des interruptions liées aux confinements décrétés en Chine, 118 000 véhicules électriques (BEV) ont été livrés au T2, soit 6 % des livraisons totales. Au premier semestre, les livraisons de modèles 100 % électriques ont augmenté de 27 %, à 217 000 unités livrées. Volkswagen a accru au deuxième trimestre ses capacités de production pour l’ID.4 à Emden et à Chattanooga, et pour l’ID. Buzz à Hanovre pour pouvoir faire face à l’augmentation prévue de la production globale de véhicules électriques au second semestre et au-delà.

Dans une conjoncture difficile et malgré des difficultés d’approvisionnement ayant entravé la chaîne logistique, le Groupe a montré sa capacité de résilience au T2. Le chiffre d’affaires pour le deuxième trimestre est de 69,5 milliards d’euros (hausse de 3,3 % par rapport à 2021). Le résultat opérationnel hors incidences exceptionnelles au titre du T2 s’établit à 4,7 milliards d’euros, en incluant près de 2,4 milliards d’euros d’effets négatifs de valorisation à la juste valeur d’instruments dérivés hors comptabilité de couverture (principalement pour la couverture du risque sur les matières premières). La valorisation à la juste valeur établie au T1 s’était soldée par un effet positif. Avant intégration de ces dépréciations des valeurs comptables nettes, la performance enregistrée par l’entreprise s’améliore par rapport au premier trimestre 2022, qui affichait déjà un niveau remarquable.

Le résultat opérationnel hors incidences exceptionnelles (éléments non récurrents) au S1 s’établit à 13,2 milliards d’euros, en hausse de 16,1 % en glissement annuel. Ce résultat est porté par les solides performances enregistrées par les marques Premium et Sport du Groupe, mais aussi par les améliorations affichées par les marques à fort volume qui dégagent une marge de 5,0 % au S1, ce qui atteste de la stabilité de l’activité de Volkswagen. En Chine, la production mensuelle enregistre une nette reprise à la fin du T2, plaçant le Groupe en bonne position pour le reste de l’année au regard des perspectives d’assouplissement des restrictions sanitaires liées au Covid. La région constitue le deuxième marché intérieur le plus vaste du Groupe en termes de véhicules électriques à batterie (29 % des ventes au S1 et T2). La région est le principal moteur de croissance pour les livraisons de véhicules électriques, avec 63 500 unités livrées au S1 2022 (triplement du chiffre en glissement annuel).
Le Groupe continue à investir de manière ciblée sur les futures technologies destinées aux véhicules électriques à batterie (BEV) et sur les solutions logicielles. Les dépenses de R&D sont passées à 4,9 milliards d’euros au T2, consolidant ainsi le statut de Volkswagen en tant que fournisseur de services de mobilité axées sur des solutions logicielles.

« Le solide résultat opérationnel enregistré par le Groupe et son assise financière permettent à l’entreprise d’investir massivement dans des domaines qui constitueront à l’avenir de nouvelles sources de chiffre d’affaires », souligne Arno Antlitz. « Volkswagen a également réalisé des progrès majeurs dans la mise en œuvre de sa stratégie au deuxième trimestre et développé ses plateformes technologiques dédiées aux batteries, aux services de mobilité et aux solutions logicielles. »

Volkswagen s’impose comme un acteur majeur en matière de services de mobilité

L’acquisition d’Europcar est une étape stratégique importante qui permettra à Volkswagen d’étendre son activité de services de mobilité, en investissant un marché à forte croissance porté par la demande soutenue des clients. Les sources de revenus issus de cette activité sont prometteuses. Ainsi, Volkswagen sera en mesure de proposer des solutions de mobilité à l’ensemble de ses clients via le réseau d’infrastructures d’Europcar, notamment sur les points de transfert que constituent les aéroports, les gares ferroviaires et les agences de location en cœur de ville, et ainsi développer ses services de mobilité.
Volkswagen prévoit de couvrir l’ensemble des besoins de mobilité de ses clients à partir d’une seule application téléphonique, notamment le ride hailing (VTC), le ride pooling (covoiturage), le car sharing (autopartage), la location et l’abonnement de voiture.

La nouvelle société PowerCo ouvre la voie à un développement de la production de batteries

La société PowerCo, sise à Salzgitter, a été créée officiellement en juillet. Avec la création de cette société, Volkswagen entend fédérer ses activités liées aux batteries au sein d’une seule entité, de l’approvisionnement en matières premières au recyclage.

Parallèlement, les travaux de construction de la première usine de cellules de batteries ont commencé. Ce premier site de production marque le début de la campagne de déploiement à l’échelle mondiale de sites de production de batteries écocompatibles lancée par Volkswagen afin de sécuriser l’approvisionnement et de réduire les coûts pour le Groupe Volkswagen.

CARIAD lance de nouvelles mises à jour logicielles sur le marché

Au deuxième trimestre, CARIAD affiche de formidables progrès, notamment en développant ses compétences dans le domaine de la conduite automatisée et en fournissant des mises à jour logicielles performantes à ses clients qui contribuent à améliorer nettement les fonctions d’automatisation de la conduite et ajoute de nouvelles fonctionnalités, comme le changement de voie automatique avec Travel Assist (conduite partiellement automatisée en mode croisière), le stationnement automatique et le Plug & Charge.

Par ailleurs, CARIAD a conclu divers partenariats avec des fabricants de semi-conducteurs pour s’assurer la fourniture de matériels hautes performances pour la plateforme logicielle du Groupe et pérenniser la production des véhicules de prochaine génération.

Perspectives
Fort du solide premier semestre et de l’assouplissement des contraintes pesant sur la chaîne logistique, le Groupe Volkswagen confirme les perspectives d’évolution de l’activité annoncées pour 2022. L’approvisionnement en faisceaux de câbles, qui a été géré avec succès, est revenu quasiment à un niveau normal. Le Groupe anticipe un retour à la normale de son mix de produits au second semestre avec l’amélioration constatée dans le domaine des semi-conducteurs et le carnet de commandes bien rempli de l’entreprise. Une nette reprise des ventes mensuelles à la fin du T2 annonce des chiffres solides sur le prochain semestre.

Toutefois, il n’est pas possible à ce jour de mesurer pleinement les conséquences de la guerre en Ukraine ni les incidences de la pandémie de Covid-19 sur l’activité du Groupe Volkswagen, sur l’économie mondiale et sur la croissance dans le secteur automobile pour l’année 2022. En Europe en particulier, des incertitudes pèsent sur l’approvisionnement en énergie.

« Malgré la prudence de rigueur en ces temps d’instabilité sur l’environnement du marché et de risques géopolitiques, nous sommes optimistes sur notre capacité à accélérer la transformation du Groupe », conclut Arno Antlitz (CFO).

Chiffres clés Groupe VOLKSWAGEN

 T2S1
 20222021Variation en %20222021Variation en %
Chiffres en volume1, en milliers      
Livraisons aux clients (unités)1 9772 547–22,43 8754 979–22,2
Ventes en volume (unités)2 0112 326–13,54 0064 660–14,0
Production (unités)2 1162 194–3,54 1604 512–7,8
Effectifs (au 30.06 2022/31.12.2021)   668,0
 
672,8
 
– 0,7
 
 
Chiffres en valeur (IFRS), en millions EUR
Chiffre d’affaires69 54367 293+ 3,3132 285129 669+ 2,0
Résultat opérationnel hors éléments non récurrents (incidences exceptionnelles)4 7356 546–27,713 18811 358+ 16,1
Rentabilité opérationnelle hors éléments non récurrents (%)
 
6,8
 
9,7
 
 10,0
 
8,8
 
 
Éléments non récurrents (incidences exceptionnelles)–230x–360x
Résultat opérationnel4 5056 546–31,212 82811 358+ 12,9
Rentabilité opérationnelle (%)
 
6,5
 
9,7
 
 9,7
 
8,8
 
 
Bénéfices avant impôts5 1406 690–23,214 03411 153+ 25,8
Rentabilité opérationnelle avant impôts (%)
 
7,4
 
9,9
 
 10,6
 
8,6
 
 
Bénéfices après impôts3 9145 040–22,310 6388 454+ 25,8
       
Branche Automobile2
Total Dépenses R&D4 9303 774+ 30,69 2897 735+ 20,1
Taux de R&D par rapport au CA (%)8,56,8 8,57,2 
Flux de trésorerie dans le périmètre des activités courantes7 80310 197–23,513 60419 088–28,7
Mouvements de trésorerie liés aux opérations d’investissement dans le périmètre des activités courantes37 0024 711+ 48,611 3118 897+ 27,1
dont : dépenses d’investissement2 3851 853+ 28,74 0893 777+ 8,3
 Taux d’investissement par rapport au CA (%)
 
4,1
 
3,3
 
 3,7
 
3,5
 
 
Flux de trésorerie nets8015 486– 85,42 29310 191– 77,5
Liquidités nettes au 30 juin
 
   28 209
 
35 048
 
– 19,5
 

¹ Chiffres en volume incluant les coentreprises chinoises non intégralement consolidées. Les unités livrées de l’exercice précédent ont été actualisées par extrapolation statistique.
² Y compris l’affectation des retraitements de consolidation entre la Branche Automobile et la Branche Services financiers.
³ Hors acquisition et cession de participations : T2 4 846 MEUR (3 553 MEUR en 2021), S1 8 694 MEUR (7 359 MEUR en 2021).

Chiffres clés par marque et par segment d’activité
Groupes de marques

Comme au T1, et en adéquation avec la stratégie NEW AUTO, le Groupe établit ses états comptables et financiers en ventilant les chiffres entre les divisions de marques énumérés ci-après : Volume, Premium et Sport & Luxury. En outre, CARIAD figure en tant qu’entité distincte, comme TRATON, dont les états comptables et financiers figurent dans les comptes de Scania & MAN et Navistar, sans publication séparée.

 VENTE DE VÉHICULES
 
CHIFFRE D’AFFAIRES
 
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL
 
Milliers de véhicules/MEUR
 
202220212022202120222021
Division Volume1 9562 38853 01055 3452 6462 874
    Volkswagen Véhicules Particuliers1 2181 55233 32235 8191 8601 202
    ŠKODA44746310 22310 199676974
    SEAT2363105 3775 656– 97– 26
    Volkswagen Véhicules Utilitaires1531885 0465 29818787
    Composants techniques8 1479 755– 28575
    Consolidation–97–125–9 105–11 3825062
Audi (Division Premium)151360929 86930 5364 9653 291
Porsche Automobile (Division Sport & Luxury)214915216 42515 1073 2612 660
TRATON Véhicules utilitaires313812717 61313 404617355
Participations consolidées par mise en équivalence, Chine41 4311 522
MAN Energy Solutions1 6321 58113182
CARIAD249170–9 78– 502
Volkswagen Financial Services21 94321 5562 9832 339
Autres5–180–138–8 457–8 029–438258
Chiffre consolidé Groupe Volkswagen hors éléments non récurrents13 18811 358
Éléments non récurrents (incidences exceptionnelles)– 360
Groupe Volkswagen4 0064 660132 285129 66912 82811 358
Branche automobile64 0064 660109 066107 0279 7268 841
Dont : Véhicules Particuliers3 8684 53389 82092 0418 9788 521
            Véhicules Utilitaires13812717 61313 404618334
            Power Engineering1 6321 581129–14
Branche Services financiers23 22022 6423 1022 517

¹ Les chiffres de l’exercice antérieur ont été calculés par simple addition des chiffres de la marque Bentley.
² Porsche (y compris Services financiers) : chiffre d’affaires 17 922 MEUR (16 525 MEUR en 2021), résultat opérationnel 3 480 MEUR (2 792 MEUR en 2021).
³ Y compris Navistar au 1er juillet 2021.
⁴ Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel des sociétés consolidées par mise en équivalence en Chine ne sont pas compris dans les chiffres consolidés ; la part de résultat opérationnel généré par ces sociétés s’établit à 1 402 MEUR (1 272 MEUR en 2021).
⁵ Dans le résultat opérationnel, les postes principalement intra-groupe figurant au Compte de résultat, en particulier après élimination des bénéfices dégagés sur des opérations intra-groupe ; le chiffre comprend les amortissements et dépréciations d’actifs identifiés dans le cadre de l’allocation du prix d’acquisition dans le cadre des opérations de regroupement d’entreprises, ainsi que les sociétés non affectées à des marques.
⁶ Y compris l’affectation des retraitements de consolidation entre la Branche Automobile et la Branche Services financiers.