BMW Group va créer huit nouvelles lignes de production de composants électroniques à Leipzig

BMW Group va créer huit nouvelles lignes de production de composants électroniques à Leipzig
BMW Group va créer huit nouvelles lignes de production de composants électroniques à Leipzig

BMW Group va augmenter la capacité de production de composants électroniques dans son usine à Leipzig avec huit autres lignes de production d’ici 2024. L’annonce a été faite le 20 octobre dernier à l’occasion du Green Day dans l’usine de BMW Group de Leipzig. D’ici un an, en plus des deux lignes de modules de batterie existantes, une autre ligne et cinq lignes de revêtement de cellules seront créées. Celles-ci seront suivies par deux nouvelles lignes d’assemblage de batteries haute tension qui seront mises en service en 2024. Ces batteries alimenteront des modèles tels que la version entièrement électrique du MINI Countryman, qui sera également construite à Leipzig.

« BMW Group a toujours été un pionnier du passage à la mobilité électrique », a déclaré Milan Nedeljković, membre du conseil d’administration de BMW Group en charge de la Production, « et nous avons bien l’intention de rester leader à l’avenir. L’usine de Leipzig revêtira une importance particulière à cet égard puisque c’est l’endroit où est née la BMW i3 ». De 2013 à l’été 2022, l’usine de Leipzig a fabriqué plus de 250 000 BMW i3 entièrement électriques et plus de 20 000 voitures de sport hybrides rechargeables BMW i8. Les espaces disponibles et les compétences de ses collaborateurs seront désormais mis à profit pour produire des composants électroniques. Plus de 700 employés de production travaillent déjà dans la production de composants de batterie à l’usine de Leipzig, et ils dépasseront les 1 000 d’ici 2024.

« Nous travaillons constamment pour faire avancer la transformation vers l’électromobilité », a déclaré Markus Fallböhmer, responsable de production pour les composants E-Drive chez BMW Group, « et nous continuons à développer notre réseau de production de moteurs électriques pour y arriver. À partir de 2024, l’ensemble de la chaîne de production de batteries haute tension fonctionnera non seulement à Dingolfing, mais également à Leipzig ».

Plus de 800 millions d’euros investis dans les composants électroniques à Leipzig

Entre 2020 et fin 2024, BMW Group aura investi plus de 800 millions d’euros dans la production de composants électroniques à Leipzig. À l’avenir, cette zone de production occupera environ 150 000 m2 sur le site.

Investissements dans la production de moteurs électriques à Dingolfing et à Ratisbonne

Entre 2018 et fin 2022, BMW Group aura investi plus d’un milliard d’euros dans la fabrication de composants électroniques de cinquième génération au Centre de Compétences pour le système E-Drive de Dingolfing – qui produit également des moteurs électriques. À Ratisbonne, les investissements dans la production de composants E-drive ont totalisé plus de 250 millions d’euros entre 2020 et fin 2022.

Cinq nouvelles lignes de revêtement de cellules à partir de 2023

Au premier trimestre 2023, le premier des cinq nouveaux systèmes de revêtement de cellules de batterie sera mis en service sur le site de Leipzig. Les quatre autres systèmes seront ensuite lancés graduellement jusqu’à la fin de la même année.
Les cellules de batterie qu’ils traiteront seront fabriquées par des fournisseurs externes travaillant selon le cahier des charges de BMW Group. Dans un premier temps, les cellules lithium-ion seront nettoyées au plasma avant d’être revêtues de systèmes spécialement développés pour assurer une isolation optimale.

Lancement de la troisième gamme de modules de batterie à l’été 2023

Après avoir été revêtues, les cellules sont assemblées pour former des unités plus grandes appelées modules de batterie. À Leipzig, cela se fait actuellement sur deux lignes de modules existantes. Une troisième devrait être mis en service à l’été 2023.

Deux lignes d’assemblage de batteries haute tension à partir de 2024

Une fois terminés, les modules de batterie, les connecteurs, les unités de contrôle et les agrégats de refroidissement sont montés dans un boîtier en aluminium. Le nombre de modules ainsi que la taille et la forme du boîtier dépendent du véhicule dans lequel ils seront utilisés. De cette façon, chaque véhicule sera équipé de la batterie haute tension la plus adaptée.

À l’avenir, l’usine de Leipzig assemblera également des batteries haute tension lorsque deux chaînes de montage désignées seront mises en service en 2024.

Réseau de production mondial pour les moteurs électriques concentré en Allemagne

BMW Group s’appuie sur son réseau de production mondial pour répondre au besoin croissant de capacité de production de composants e-drive. Les batteries haute tension et les composants de batterie pour véhicules électriques des marques BMW et MINI ne seront pas seulement fabriqués à Leipzig, mais également à Spartanburg, aux États-Unis, et à Shenyang, en Chine. Dans l’usine de Rayong, en Thaïlande, la production de batteries haute tension a été localisée avec le soutien d’un partenaire de BMW Group.

Pendant ce temps, Munich abrite l’usine pilote E-Drive et le centre de compétence des cellules de batterie, qui effectue des analyses détaillées des processus de création de valeur dans la production de cellules de batterie et fait progresser les technologies appropriées. Dans un avenir proche, BMW Group lancera également son centre de compétence pour la production de cellules de batterie à Parsdorf, situé à l’extérieur de Munich. Ici, un système de production pilote pour la fabrication en quasi-série de cellules de batterie lithium-ion garantira une production en série en respectant des exigences de qualité, de temps et de coût.

BMW Group fabrique ses moteurs électriques dans le centre de compétence pour la production de composants E-Drive à Dingolfing et dans son usine de Landshut. Les carters des moteurs électriques hautement intégrés de cinquième génération sont produits dans leur usine de Steyr.