Le Team Audi Sport reste motivé pour la seconde partie du Rallye Dakar 2023

Dakar Audi 2023
Dakar Audi 2023

Pour le Team Audi Sport, la première partie du Rallye Dakar 2023 a été un mélange émotionnellement intense : deux victoires d’étape ainsi que la tête du classement pendant les trois premiers jours pour l’Audi RS Q e-tron sur le rallye le plus difficile au monde ont été compensés par des revers pour les trois équipages de pilotes. Mattias Ekström / Emil Bergkvist étaient en tête en Arabie Saoudite après le prologue, Carlos Sainz / Lucas Cruz les deux jours suivants. Cependant, différents dégâts sur les étapes difficiles les ont repoussés loin au classement. Stéphane Peterhansel / Edouard Boulanger étaient deuxièmes à l’issue de la quatrième spéciale mais abandonnaient deux jours plus tard sur accident.

Le Rallye Dakar 2023 a surpris l’ensemble des participants et a provoqué de nombreuses turbulences au classement général. Les pistes pierreuses, après le prologue, ont entraîné 14 crevaisons sur quatre étapes consécutives depuis le jour de l’An au sein de l’équipe Audi Sport, réparties sur les trois Audi RS Q e-tron. Les sections avec de l’herbe à chameau ont imposé de fortes compressions et donc des charges élevées aux voitures de rallye et à leurs équipages lors de la cinquième étape. Et enfin, la pluie a non seulement causé du sable dur de manière inattendue, mais a forcé un changement d’itinéraire. En raison d’un site de bivouac inondé, les organisateurs ont inséré une étape semi-marathon avec un parcours modifié et une desserte limitée avant la journée de repos du Lundi 9 janvier.

À ce stade, l’Audi RS Q e-tron 204 n’était déjà plus en course. Le vainqueur du record du Dakar, Stéphane Peterhansel, s’est stoppé sur une dune lors de la sixième étape, où il a atterri extrêmement fort après un saut. Son copilote Edouard Boulanger s’est ensuite plaint de maux de dos. Un hélicoptère l’a emmené à l’hôpital où les médecins ont diagnostiqué une lésion vertébrale. Audi l’a ensuite fait transporter par avion chez des spécialistes en Allemagne. « Ainsi, nous permettons à Edouard de bénéficier d’une prise en charge optimale. Heureusement, aucun dommage permanent n’est attendu », a déclaré Rolf Michl, Responsable du Sport Automobile chez Audi. “L’ensemble du Team Audi Sport lui souhaite un prompt rétablissement.” Stéphane Peterhansel : « Je n’ai plus aucun souvenir de l’accident tant l’atterrissage a été dur. Je suis content qu’Edouard n’ait pas de blessures graves.

Carlos Sainz / Lucas Cruz ont arraché leur roue avant gauche en atterrissant au même endroit. La réparation qui a duré plus de 18 heures, les a contraint en temps de pénalité et ont laissé les triples vainqueurs du Dakar loin derrière. Le lendemain, Sainz s’est arrêté et a perdu des heures supplémentaires pour aider son coéquipier Ekström suite à ses dommages sur la suspension. Avant la journée de repos, les deux Espagnols sont 116ème au général. “Nous avons eu de la chance que rien de pire ne nous soit arrivé dans l’accident à cet endroit dangereux”, a déclaré Sainz. “Il était naturel que, dans notre position, nous ayons aidé Mattias pour les réparations le lendemain.” Mattias Ekström / Emil Bergkvist ont perdu 15 minutes à cause d’un waypoint manqué au départ. Des anomalies du système électrique, dont un dysfonctionnement d’un capteur et une perte de temps correspondante, ont poussé l’équipe à changer la batterie haute tension de la voiture des deux Suédois après la 6ème étape par précaution. Un caillou non repérable dans un passage rapide a provoqué une rupture de la suspension arrière gauche lors de la 7ème étape, suivie le lendemain d’une détérioration du système de refroidissement. Du coup, les deux Scandinaves sont actuellement l’équipe Audi la mieux placée en 39ème position. « Quand on ne faisait pas toujours confiance aux informations du roadbook, comme lors de la 6ème étape, on a ajusté notre rythme », se souvient Mattias Ekström. “Après sept jours de rallye, nous étions à la 5ème place mais la pierre invisible et la suspension cassée nous ont fait reculer de manière significative.”

“Ce n’est évidemment pas la course que nous espérions”, déclare Rolf Michl. “Cependant, avec neuf résultats d’étape dans le top 3 sur plus de 3 000 kilomètres d’étape, nous avons montré que l’Audi RS Q e-tron avec son groupe motopropulseur à faibles émissions est absolument compétitive. Notre objectif reste donc d’être présent sur les résultats d’étape de première classe.

Uwe Breuling, Responsable des opérations, fait référence à la performance de l’équipe unie : « Même si les revers ont refroidi l’ambiance, personne ne s’est découragé. L’équipe Audi Sport continue de travailler avec Q Motorsport de manière concentrée pour préparer de manière optimale nos deux voitures chaque jour, pour mettre en place tous les apprentissages et terminer le rallye. Sven Quandt, Directeur Q Motorsport, revient sur une édition particulièrement difficile du rallye dans son bilan intermédiaire : « Quand des équipages aussi expérimentés que Stéphane Peterhansel / Edouard Boulanger et Carlos Sainz / Lucas Cruz connaissent de tels revers, cela en dit long sur le niveau de difficulté. Mattias Ekström / Emil Bergkvist ont aussi beaucoup souffert. Mais nous n’étions pas les seuls à subir des déceptions. Jour après jour, de nombreuses positions dans le peloton de tête ont changé, ce qui montre à quel point cette édition est difficile. Maintenant, nous devons rester concentrés car nous avons encore plusieurs étapes désertiques difficiles dans le quartier vide et un total de 1 300 autres kilomètres d’étape devant nous.