C’était jour de fête pour le monde de l’automobile d’entreprise ce jeudi 4 juillet. Les Salons de l’Aéroclub de France, niché dans le 16e arrondissement parisien, ont accueilli la crème de l’industrie pour la 29e édition des Trophées de L’Automobile & L’Entreprise.

Imaginez la scène : 18 gestionnaires de flotte, le nez dans leurs notes, débattant avec passion des mérites de chaque candidat. Le jury, épaulé par la rédaction du magazine, n’a pas chômé pour dénicher les perles rares de 2024.

Côté services, c’est Actua Formation qui a raflé la mise avec son programme Connect Driver. Un outil qui promet de révolutionner la formation des conducteurs. Dans la catégorie des nouvelles mobilités, Wattsy a fait sensation avec sa solution de recharge universelle. De quoi faire oublier l’angoisse de la panne sèche aux conducteurs de véhicules électriques !

Mais parlons bolides. Cette année, près de 60 voitures se sont affrontées sur le bitume. La BMW i5, tout en finesse électrique, a séduit dans la catégorie berline. Son alter ego thermique ? La Mercedes Classe E, évidemment. Côté SUV, Renault a frappé fort avec son Scenic E-Tech électrique et son Rafale hybride.

La surprise est venue des utilitaires. Le Renault Trafic Van E-Tech a prouvé que l’électrique avait sa place dans les flottes professionnelles. Quant au Ford Transit Custom, il reste le chouchou des artisans en version thermique.

Le clou du spectacle ? Le coup de cœur du jury, décerné à… Renault ! La marque au losange a visiblement tapé dans l’œil des pros avec son virage haut de gamme. Son Scenic E-Tech, déjà couronné à Genève, confirme que le constructeur français a plus d’un tour dans son sac.

Bref, cette 29e édition a montré que l’industrie auto ne manque pas d’idées pour séduire les flottes d’entreprise. Entre électrification et services innovants, le secteur est en pleine mutation. Reste à voir ce que nous réserve l’édition 2025 !

Lire aussi : Comment MG Motor s’engage pour le pouvoir d’achat des Français ?