Opel Corsa-e et Mokka-e : prolongement de l’autonomie !

Opel Mokka-e
Opel Mokka-e

Les autonomies de la Corsa-e et du Mokka-e en cycle WLTP1 passent à 362 et 342 km. Prolongement de l’autonomie en conditions réelles grâce à l’optimisation de la pompe à chaleur, du réducteur et des pneus.

La poursuite de l’évolution technologique sur l’Opel Corsa-e et l’Opel Mokka-e a permis d’augmenter de manière significative l’autonomie des deux modèles, non seulement dans le cadre du cycle officiel WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedure) mais aussi dans la réalité.

Avec une seule charge de la batterie, la réputée Opel Corsa-e, lancée en 2019, peut désormais parcourir jusqu’à 362 kilomètres1 en WLTP, soit une augmentation d’environ sept pour cent. L’autonomie du Mokka-e, commercialisé en 2020 et qui a tout récemment remporté le fameux « Volant d’or 2021 »2 est passée à 342 kilomètres1 (WLTP).

Les augmentations d’autonomie ont notamment été obtenues grâce à l’optimisation des systèmes de CVC (chauffage, ventilation, climatisation) et de propulsion de l’Opel Corsa-e et de l’Opel Mokka-e.

Le rendement de la pompe à chaleur, système monté en série sur les deux modèles qui réchauffe et refroidit l’habitacle, est désormais encore plus élevé qu’auparavant. Les pompes à chaleur se révèlent plus performantes que les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation conventionnels, car elles exigent moins d’énergie de la batterie, au bénéfice de l’autonomie. Les clients remarqueront ces améliorations en particulier lorsqu’ils conduiront pendant les mois d’hiver.

L’Opel Corsa-e et l’Opel Mokka-e font partie de la vaste offensive d’électrification du constructeur allemand de longue tradition. Opel propose déjà neuf modèles électriques, petits utilitaires ou voitures particulières. Le portefeuille de produits de la marque sera entièrement électrifié d’ici 2024. En Europe Opel se consacrera totalement à la production de véhicules 100% électriques à partir de 2028.