Les services de la wilaya d’Alger ont réaffirmé l’obligation du renouvellement des autorisations exceptionnelles de circulation auprès des circonscriptions administratives de la wilaya, et ce après avoir prolongé la période de confinement partiel jusqu’au 31 mai, a-t-on appris, mardi, des mêmes services.

“A la suite de la décision du Premier ministre de prolonger pour une période supplémentaire de 15 jours le confinement sanitaire (du 15 au 31 mai 2020), les services de la wilaya d’Alger informent toutes les instances publiques et privées et tous ceux qui exercent leurs activités dans le secteur économique et commercial et les instances médiatiques, dont les employés ont obtenu auparavant, pour nécessité de service, les autorisations de circulation auprès des circonscriptions administratives, que ces autorisations ne sont plus valables, d’où l’obligation de les renouveler”, ont précisé les services de la wilaya dans un communiqué publié sur la page Facebook.

Pour les instances publiques et privées, les opérateurs économiques et ceux qui exercent leurs activités au niveau des secteurs économique et commercial, ils doivent se rapprocher directement de la circonscription administrative concernée pour renouveler les autorisations exceptionnelles, ajoute la même source.

Concernant les établissements médiatiques, ils doivent se rapprocher de la cellule de la communication de la wilaya d’Alger, accompagnés de la liste nominative des personnes autorisées auparavant à se déplacer pour nécessité de service, ainsi que de leurs ordres de mission en vue d’accomplir les formalités nécessaires pour l’obtention de nouvelles autorisations de circulation.

Il s’agit également de l’impératif de se conformer strictement aux conditions d’utilisation de ces autorisations en termes de respect de la durée de leur validité et leur usage exclusif aux fins qui leur sont destinées. Or, toute contravention à ces conditions entrainera l’annulation de ces autorisations et la mise en fourrière des véhicules des contrevenants.