SEAT s’engage à respecter l’environnement de façon encore plus décisive. En 2019, l’entreprise a continué à travailler activement à la réduction progressive de son impact environnemental.

En effet, le constructeur automobile a réussi à réduire de 43 % ses cinq principaux indicateurs environnementaux liés à la production, notamment la consommation d’énergie et d’eau, la création de déchets, les composés organiques volatils et le CO2. L’entreprise a ainsi fait un grand pas vers la réalisation des objectifs fixés pour 2025, visant à réduire de 50 % par rapport à 2010 son empreinte environnementale liée à la production.

Plus précisément, depuis que SEAT a lancé son offensive environnementale il y a une décennie, l’entreprise a diminué sa consommation d’énergie et d’eau de respectivement 26 % et 32 %, tout en améliorant la gestion des déchets de 58 % et en réduisant les émissions de composés organiques volatils de 23 %. En outre, les émissions de CO2 liées à la production ont diminué de 65 %. En 2019, SEAT a investi 27 millions d’euros dans des actions environnementales.

Christian Vollmer, Vice-Président Exécutif de SEAT en charge de la Production et de la Logistique, a souligné que “SEAT a un engagement clair envers l’environnement. C’est pourquoi nous travaillons depuis plusieurs années dans le but de minimiser autant que possible l’impact de notre activité sur l’environnement. Depuis 2010, nous avons réduit notre empreinte environnementale de 43 % et les émissions de CO2 liées à la production de 65 %. Notre objectif est de continuer à nous améliorer jour après jour pour contribuer à la protection de la planète”.

38,5 % de déchets en moins en un an

En 2019, l’entreprise s’est concentrée sur la mise en œuvre de mesures visant à produire moins de déchets et à traiter plus efficacement tous ceux qui sont générés. Pour ce faire, diverses dispositions ont été prises tout au long de la phase de production selon une approche globale, de la réduction des déchets générés à leur recyclage et à leur revalorisation par la suite. En conséquence, SEAT a réduit ses déchets de 38,5 % en un an seulement, soit une réduction de 58  % depuis 2010. De plus, les déchets non récupérables ont diminué de deux kilos par véhicule produit.

Les principales initiatives en 2019

De nombreuses mesures ont été prises en 2019, notamment la réduction à la source des emballages et des mastics non recyclables, ou encore l’amélioration de la séparation et du traitement des déchets pour garantir leur récupération. De plus, l’entreprise a également éliminé 22 tonnes de plastique par an en remplaçant les bouteilles en plastique distribuées à ses employés par des bouteilles réutilisables.

D’autre part en 2019, le constructeur automobile a lancé plusieurs programmes visant à réduire les émissions de CO2 et à atteindre une plus grande efficacité énergétique. Ce fut notamment le cas du projet de récupération de l’énergie issue des cheminées des fours de séchage des ateliers de peinture. Il en résulte une consommation annuelle de gaz naturel réduite de 11,7 GWh, soit l’équivalent des besoins énergétiques de près de 2 400 foyers espagnols pendant une année entière. Grâce à ce projet, la réduction des émissions de CO2 est de 2 400 tonnes chaque année.

Par ailleurs, c’est au sein des ateliers de peinture que plusieurs mesures d’économie ont été mises en œuvre avec succès. Et plus particulièrement la récupération de l’eau utilisée pour peindre les véhicules. Une fois séparée et épurée, elle est réintroduite dans le processus via un circuit complètement fermé.

En outre, dans le but de préserver la biodiversité, les employés de l’entreprise ont planté des arbres dans le delta du Llobregat. Cette initiative fait partie du projet de revitalisation de l’habitat dans ce site protégé situé à proximité de deux des usines de production de SEAT : SEAT Barcelona et SEAT Componentes.

Un engagement en faveur de l’environnement

La dimension environnementale est l’une des pierres angulaires de la stratégie de développement durable de SEAT. C’est dans ce contexte qu’Ecomotive Factory a été lancée en 2010, un plan visant à minimiser autant que possible l’impact sur l’environnement de l’usine de SEAT à Martorell. Aujourd’hui, prendre soin de la planète revêt une importance encore plus grande dans le cadre de la mission mondiale de l’entreprise “Move to Zero”. Cette dernière a pour ambition de minimiser l’impact environnemental de tous les produits et solutions de mobilité tout au long de leur cycle de vie, de l’achat des matières premières et de la production jusqu’à la fin de leur vie utile. Cette démarche permettra de préserver les écosystèmes et engendrera un effet positif sur l’environnement et sur l’ensemble de la société. Move to Zero s’inscrit dans l’engagement de développement durable de l’entreprise et du Groupe VOLKSWAGEN pour atteindre les objectifs environnementaux définis par l’Accord de Paris sur le climat. La vision commune à long terme est de devenir une entreprise neutre en carbone d’ici 2050 et, dans le domaine spécifique de la production, de réduire notre empreinte environnementale de 50 % d’ici 2025 par rapport à 2010. Entre 2010 et  2019, celle-ci a déjà été réduite de 43 %.