Skoda -ventes janvier octobre 2021-
Skoda -ventes janvier octobre 2021-

Au cours des neuf premiers mois de l’année 2021, SKODA AUTO a livré 700 700 véhicules dans le monde entier et ce malgré la pénurie de semi-conducteurs (-2,9% par rapport à la même période de l’année dernière). Grâce à un solide premier semestre, le groupe SKODA AUTO* a pu générer un bénéfice d’exploitation total de 900 millions d’euros à la fin du mois de septembre. Le chiffre d’affaires de SKODA AUTO au cours des trois premiers trimestres de 2021 s’élève à 13,329 milliards d’euros, avec un taux de rentabilité opérationnel de 6,8 %. L’importante réduction de la production due aux pénuries de composants électroniques aura un impact non négligeable sur le quatrième trimestre. L’entreprise y fait face en accentuant sa rigueur en matière de contrôle des coûts et en lançant un vaste programme de rentabilité.

Christian Schenk, tout récemment nommé Membre du Conseil d’Administration de SKODA AUTO en charge des Finances et de l’Informatique, déclare : « Depuis le troisième trimestre, la pénurie de semi-conducteurs et la disponibilité limitée des pièces dans les chaînes d’approvisionnement ont constitué un sérieux contretemps concernant la solide croissance de SKODA AUTO. Malgré une forte demande et des carnets de commandes remplis, nous avons dû réduire notre production. Dans ce contexte, nous avons toutefois presque doublé notre bénéfice d’exploitation au cours des trois premiers trimestres par rapport à l’année dernière grâce à une gestion cohérente du mix produit et à une réduction rigoureuse des coûts malgré la baisse des livraisons. En coopération avec le gouvernement tchèque, notre partenaire social KOVO et Volkswagen Group, nous travaillons sans relâche sur des mesures visant à surmonter la crise des semi-conducteurs et à préserver durablement les emplois chez SKODA AUTO ainsi que chez nos fournisseurs. En outre, nous avons lancé un vaste programme de réduction des coûts visant à atténuer autant que possible les charges prévues. »

Martin Jahn, Membre du Conseil d’Administration de SKODA AUTO en charge des Ventes et du Marketing ajoute : « La demande pour nos voitures reste élevée. Notre ENYAQ iV entièrement électrique, la nouvelle génération de la FABIA et le restylage du KODIAQ ont très bien été accueillis par nos clients. Parallèlement, nous faisons tout notre possible pour livrer nos véhicules à nos clients le plus rapidement possible. »

En raison de la pénurie de semi-conducteurs, le constructeur automobile tchèque réduira considérablement sa production au cours des prochaines semaines. En collaboration avec son partenaire social KOVO et ses fournisseurs, SKODA AUTO travaille sans relâche pour surmonter les difficultés actuelles. La priorité absolue est de de garantir le maintien des emplois des salariés à long terme. Cette année, l’entreprise estime qu’elle ne sera pas en mesure de produire près de 250 000 véhicules d’ici la fin de l’année en raison du manque de pièces. L’entreprise prévoit une stabilisation de la situation à partir du quatrième trimestre de cette année, puis une amélioration progressive au cours du second semestre 2022.

SKODA AUTO – Comparaison des chiffres clés, de janvier à septembre 2021/2020 :

SKODA livre 700700 véhicules dans le monde au cours des neuf premiers mois de l’année (janvier à septembre 2020 : 721 900 véhicules ; -2,9%).

En Europe occidentale, SKODA AUTO a enregistré 326 400 livraisons au cours des neuf premiers mois de l’année, soit 4,3 % de plus que pour la même période l’an dernier. En Allemagne, où SKODA est le premier importateur, l’entreprise a effectué 104 600 livraisons au cours des trois premiers trimestres de 2021 (janvier à septembre 2020 : 113 200 véhicules ; -7,6 %).

En Europe centrale, l’entreprise a livré 132 600 véhicules au cours des neuf premiers mois de l’année (janvier à septembre 2020 : 134 700 véhicules ; -1,5%). Sur son marché domestique, la République Tchèque, les livraisons de SKODA aux clients ont augmenté de +1,1% pour atteindre 63 000 véhicules (janvier à septembre 2020 : 62 300 véhicules).

En Europe de l’Est hors Russie, SKODA a augmenté ses livraisons de +8,6% avec 29 500 véhicules entre janvier et septembre (janvier à septembre 2020 : 27 200 véhicules).

En Russie, le constructeur a livré 72 600 véhicules au cours des trois premiers trimestres de l’année, soit +11,5% par rapport à la même période de l’année dernière (janvier à septembre 2020 : 65 200 véhicules).

En Chine, les livraisons aux clients ont chuté de 57,8 % pour passer à 52 700 unités au cours des trois premiers trimestres de 2021 (de janvier à septembre 2020 : 124 900 véhicules).

En Inde, SKODA AUTO a livré 13 300 véhicules entre janvier et septembre 2021, doublant presque ses ventes par rapport à l’année dernière (janvier à septembre 2020 : 6 800 véhicules ; +95,9 %).

En Turquie, SKODA a enregistré une forte croissance des livraisons de véhicules de 38,9 % (janvier à septembre 2021 : 21 900 véhicules ; janvier à septembre 2020 : 15 800 véhicules).

Livraisons de SKODA aux clients au cours des trois premiers trimestres de 2021 (en unités, arrondies, classées par modèle ; +/- en % par rapport aux trois premiers trimestres de 2020) :

SKODA OCTAVIA (159 400 ; -15,9 %)
SKODA KAMIQ (99 100 ; +9,4 %)
SKODA KAROQ (96 600 ; +0,1 %)
SKODA KODIAQ (82 600 ; -14,3 %)
SKODA FABIA (82 200 ; +5,9 %)
SKODA RAPID (52 400 ; -3,5 %)
SKODA SUPERB (51 400 ; -15,7 %)
SKODA SCALA (39 800 ; -14%)
SKODA ENYAQ iV (28 200 ; -)
SKODA KUSHAQ (vendu uniquement en Inde : 5 100 ; -)
SKODA CITIGOe iV (vendue uniquement sur quelques marchés européens : 3 900 ; -59%)