Les prochaines générations de VW Passat et de Skoda Superb seront produites dans la nouvelle usine du groupe allemand en Turquie, située sur la côte ouest du pays, à l’extérieur d’Izmir.

La nouvelle usine de 1,09 milliard de dollars offrira une capacité annuelle maximale de 300 000 véhicules et devrait créer environ 4 000 emplois, y compris les fournisseurs environnants, selon le site AutoNews.

Le même rapport indique que VW a choisi la Turquie pour sa nouvelle usine au-delà de ses “conditions macro-économiques positives” et de sa situation au sein des marchés émergents, citant un document interne à l’entreprise.

Environ les deux tiers de la capacité de production annuelle seront destinés à la prochaine VW Passat. La société transférera la production de Passat depuis son usine d’Emden en Allemagne, libérant ainsi l’usine pour sa conversion en production de véhicules électriques à batterie. Skoda obtiendra également une capacité supplémentaire bien nécessaire dans son usine de Kvasiny, où elle construit actuellement la Superb.

Selon Reuters, le choix de la Turquie pour leur nouvelle usine pourrait être une source de controverse politique pour le groupe VW, l’UE accusant le gouvernement local d’avoir limité la liberté d’expression et les droits de manifestation. Cependant, VW fait valoir que la Turquie est toujours candidate à l’adhésion à l’UE.

La nouvelle usine devrait contribuer à la croissance future des marchés environnants, notamment de l’Europe de l’Est, de l’Asie et du Moyen-Orient. Le groupe VW se trouvait entre la Bulgarie et la Turquie pour sa nouvelle usine de fabrication avant d’avoir opté pour cette dernière.