Volkswagen Canada
Volkswagen Canada

Le Groupe Volkswagen intensifie son activité en Amérique du Nord afin de renforcer sa position sur ce marché, qui offre d’importantes perspectives de croissance pour les véhicules électriques. Le Groupe et son entreprise de batteries PowerCo ont choisi la ville de Saint-Thomas, situé dans la province de l’Ontario, au Canada, pour installer la première gigafactory de cellules de Volkswagen hors d’Europe. Ce site produira des cellules unifiées durables à partir de 2027. Cette extension de l’Europe vers le Canada des capacités de production de cellules de PowerCo atteste de la stratégie de croissance ambitieuse du Groupe en Amérique du Nord.

Oliver Blume, Président du Directoire du Groupe Volkswagen  : « Notre stratégie en Amérique du Nord constitue une priorité majeure du plan en 10 points établi l’an dernier. En décidant d’installer un site de production de cellules de batterie au Canada et une usine Scout en Caroline du Sud, nous accélérons la mise en œuvre de notre stratégie en Amérique du Nord. »

Thomas Schmall, Membre du Directoire de Volkswagen AG en charge des Technologies et Président du Conseil de Surveillance de PowerCo SE : « Notre gigafactory canadienne envoie un message clair : PowerCo entend devenir un acteur d’envergure mondiale de la production de cellules de batterie. Avec cette expansion en Amérique du Nord, nous allons investir un marché-clé pour la mobilité électrique et la production de cellules de batterie, faisant ainsi avancer à grande vitesse la stratégie du Groupe à l’échelle mondiale en matière de batteries. Le Canada et l’Ontario constituent d’excellents partenaires pour le développement de notre activité dans ce secteur et pour la création d’emplois consacrés à l’économie verte, car nous partageons des valeurs de durabilité, de responsabilité et de coopération. Nous veillerons à prouver notre fiabilité et à entretenir une relation harmonieuse avec les habitants de Saint-Thomas et de l’Ontario. »

François-Philippe Champagne, Ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie du Canada : « L’annonce faite aujourd’hui par Volkswagen témoigne de l’excellent niveau de compétences de notre main d’œuvre, mais aussi de la solidité et de la croissance de l’écosystème de batteries canadien. Par ailleurs, la décision de Volkswagen d’établir au Canada sa première gigafactory hors d’Europe atteste de la compétitivité de notre pays en matière d’investissements importants. Il s’agit également d’un gage de confiance visant à faire du Canada un fabricant de produits respectueux de l’environnement d’envergure mondiale. Notre gouvernement se réjouit d’œuvrer à façonner une économie plus propre, plus durable et plus robuste avec Volkswagen et PowerCo. »

Les conditions idéales pour la première usine de batteries hors d’Europe de PowerCo

En décidant d’établir sa nouvelle usine à Saint-Thomas, dans la province d’Ontario au Canada, PowerCo franchit un nouveau cap dans la mise en œuvre de sa stratégie mondiale en matière de batteries. Après Salzgitter et Valence, ce site deviendra la troisième usine du Groupe, et le premier site de production de cellules de PowerCo en Amérique du Nord. Il fournira des cellules de batterie à la pointe de la technologie aux véhicules électriques des marques du Groupe dans la région. Cette usine s’inscrit dans un accord général conclu avec le gouvernement du Premier ministre canadien Justin Trudeau en août dernier. Ce protocole d’accord est axé sur la création de valeur en matière de batterie et la sécurisation de l’approvisionnement en matières premières afin de promouvoir la mobilité électrique dans le pays.

PowerCo entend s’imposer comme un acteur majeur dans le développement de la chaîne de valeur en matière de batteries dans toute l’Amérique du Nord, et le Canada offre les conditions idéales pour réaliser cet objectif, notamment en termes d’approvisionnement en matière première et d’accès à l’électricité verte. L’entreprise dévoilera prochainement d’autres informations sur la gigafactory de Saint-Thomas.

Stratégie de croissance pour l’Amérique du Nord

Arno Antlitz, CFO & COO du Groupe Volkswagen : « Nous avons désormais une occasion unique d’accroître notre activité et nos résultats en Amérique du Nord, et d’y jouer un rôle central dans la transition vers la mobilité électrique. Ces deux nouveaux projets de grande envergure font partie intégrante de notre stratégie de croissance ambitieuse pour l’ensemble de la région. Nous pourrons ainsi cibler une clientèle encore plus large. La stratégie, les produits et l’envergure de Volkswagen nous permettent de bénéficier d’une position forte sur le marché nord-américain. »

Le Groupe Volkswagen poursuit l’introduction de la plus large gamme de véhicules 100 % électriques des États-Unis. Les marques du Groupe prévoient d’introduire plus de 25 nouveaux véhicules électriques à batterie d’ici 2030. En outre, le Groupe entend tirer pleinement parti de tout le potentiel de la région en créant plus de synergies et en exploitant encore davantage la force d’innovation, l’expertise technique, les capacités de production, les chaînes d’approvisionnement et la connaissance du marché de toutes les marques au Canada, aux États-Unis et au Mexique.

Ainsi, Volkswagen entend continuer d’introduire davantage de capacités de production et de savoir-faire dans la région. Outre la montée en puissance de la production du SUV compact 100 % électrique ID.4 à Chattanooga, Volkswagen prévoit de développer les usines mexicaines de Puebla et Silao afin de les préparer à la production de BEV et potentiellement de composants de BEV, tels que les moteurs électriques, à partir de 2025.

Le Groupe Volkswagen investit les segments très porteurs des camions et des SUV robustes avec les modèles Scout 100 % électriques

Avec l’électrification de la marque emblématique Scout, le Groupe va investir les segments très porteurs des camions et des SUV robustes. Les modèles Scout sont intégralement conçus et développés à partir d’une plateforme tout-électrique de conception nouvelle, axée sur la conduite tout-terrain. Scout Motors bénéficie du soutien du Groupe Volkswagen et constitue une entité indépendante au sein de celui-ci.

Avec plus de 500 entreprises et plus de 75 000 salariés du secteur automobile, la Caroline du Sud s’impose comme un leader du secteur automobile américain et se place au premier rang des états américains pour les ventes à l’exportation de véhicules de tourisme et de pneumatiques. Plus de 200 000 véhicules Scout devraient sortir chaque année de la chaîne de production de Columbia, en Caroline du Sud. Le lancement de la production est prévu pour la fin de l’année 2026.

Autres activités de CARIAD et Electrify America en Amérique du Nord

CARIAD, l’entreprise de logiciels et de technologies de Volkswagen, a établi un centre technologique aux États-Unis au début de l’année 2023 afin de faire passer l’expérience numérique spécifique à la clientèle américaine à la vitesse supérieure et de tirer parti du statut de chef de file des États-Unis en matière d’innovation technologique et logicielle. Forte de plus de 200 ingénieurs logiciels et développeurs, cette équipe basée dans l’agglomération de Seattle et dans la Silicon Valley travaille particulièrement sur l’Automotive Cloud de Volkswagen. Ce système connectera les prochaines générations de modèles de toutes les marques du Groupe telles que Volkswagen, Audi et Porsche, ainsi que la nouvelle génération de logiciels de conduite automatisée et d’expérience numérique. En outre, afin d’accélérer ses processus d’innovation et de développement, CARIAD s’intègre à l’écosystème numérique américain en travaillant avec des sociétés américaines du secteur des technologies telles que Microsoft pour les solutions de back-end et de cloud ou Qualcomm pour le matériel de haute performance.

Le Groupe Volkswagen contribue également à l’expansion d’Electrify America, un réseau de recharge implanté aux États-Unis et au Canada reliant la côte atlantique et la côte pacifique. Doté de 800 stations et de 3 500 chargeurs rapides DC alimentés par une énergie 100 % renouvelable, ce réseau fait l’objet d’un programme « Boost Plan » visant à plus que doubler ce nombre d’ici à 2026.

Autres réactions et commentaires :

Vic Fedeli, Ministre du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce de l’Ontario : « Cet investissement historique réalisé par Volkswagen et PowerCo SE constitue un véritable gage de confiance, et viendra renforcer notre chaîne d’approvisionnement de véhicules électriques fabriqués en Ontario afin de créer de nouveaux emplois bien rémunérés pour les ouvriers de Saint-Thomas et de toute la province. Que ce soit en investissant dans l’acier propre ou en exploitant le potentiel économique de nos minéraux critiques, notre gouvernement entend créer les conditions propices à la réussite des entreprises et des personnes qui œuvrent à façonner l’économie de demain. Nous remercions Volkswagen d’avoir choisi l’Ontario. »

Frank Blome, CEO de PowerCo SE : « PowerCo va prochainement poursuivre la mise en œuvre d’axes stratégiques majeurs au Canada et sur l’ensemble du marché nord-américain, tels que les cellules unifiées et l’usine de cellules standardisée. Nous sommes résolument engagés dans la mise en place de chaînes d’approvisionnement régionales, robustes, transparentes et durables. »

Pablo Di Si, Président et CEO de Volkswagen Group of America, Inc. : « La mobilité électrique constitue pour nous une source de croissance en Amérique du Nord. C’est pourquoi nous poursuivons une stratégie ambitieuse afin de nous positionner en tant que leader dans ce secteur. Au cours des prochaines années, nous proposerons de nombreux autres modèles 100 % électriques à nos clients et aux communautés. Pour ce faire, il est primordial de renforcer notre base industrielle et nos chaînes d’approvisionnement dans la région. L’investissement de PowerCo au Canada viendra soutenir cette stratégie en répondant à nos besoins en matière d’approvisionnement stable en batteries pour véhicules électriques. »