Plus tôt cette année, la joint-venture SAIC-GM-Wuling a dévoilé le Baojun E300, une minuscule citadine électrique conçue pour les villes surpeuplées de Chine.

Nous pouvons maintenant avoir un aperçu du petit frère du E300 conçu par l’entreprise chinoise, Wuling. Ce sont les premières photos officielles du véhicule électrique non encore nommé qui, selon Wuling, est inspiré par le segment populaire des voitures kei au Japon.

Les proportions de la citadine électrique de Wuling rappellent clairement les voitures kei, en particulier le rapport entre la hauteur et la largeur du véhicule. Le style est caractérisé par des lignes droites et des éléments carrés, tandis que les options de personnalisation incluent plusieurs schémas de couleurs à deux tons.

Bien qu’aucune photo de l’intérieur ne soit disponible, le petit gabarit à deux portes offrirait quatre sièges, ce qui en fait “un outil pratique pour les déplacements quotidiens en ville”. Aucune dimension n’est révélée non plus, mais Wuling dit que la taille compacte de l’EV et son empattement court lui donneront “un avantage naturel pour le stationnement et les virages dans les villes surpeuplées”.

Selon les médias chinois, le nouveau Wuling mesure 2920 mm (115 pouces) de long, ce qui le rend 220 mm (8,6 pouces) plus long qu’un Smart EQ Fortwo et 295 mm (11,6 pouces) plus long que le biplace Baojun E300. L’EV devrait offrir aux clients le choix de deux batteries différentes: l’une d’une capacité de 9 kWh, l’autre de 14 kWh.

Indépendamment de la batterie, le moteur électrique se révèle modeste et délivre 27 CV. Avec un moteur de 39 HP et une batterie de 16,8 kWh, la Baojun E300 ressemble à une voiture de luxe en comparaison. Wuling publiera des détails supplémentaires sur son tout premier véhicule électrique, y compris son nom.