La PEUGEOT 9X8 #94 (Di Resta/Duval/Vandoorne) a pris la 11e place et la #93 (Vergne/Jensen/Müller) a terminé 12e des 24 Heures du Mans 2024

La 92e édition des 24 Heures du Mans a été marquée par des conditions météorologiques difficiles, avec des averses intermittentes causant de nombreux incidents en piste et plusieurs neutralisations. Les concurrents ont passé sept heures derrière la voiture de sécurité, dont une longue période de quatre heures en fin de nuit en raison du manque de visibilité. Ces conditions capricieuses ont compliqué les choix et stratégies de pneumatiques.

Pour le Team Peugeot TotalEnergies, cette édition a été ponctuée de petits incidents et de pénalités. Néanmoins, grâce à la fiabilité des deux PEUGEOT 9X8 évolution 2024, qui faisaient leur début au Mans, et à la persévérance de l’équipe ainsi qu’au soutien des fans, les deux voitures ont franchi la ligne d’arrivée aux portes du top-ten, un résultat honorable compte tenu du plateau exceptionnel de 23 Hypercars.

Linda Jackson, CEO de Peugeot, a déclaré : « Les 24 Heures du Mans incarnent l’esprit d’équipe, la passion et l’excellence technique. Après plus de 4000 kilomètres, voir nos deux voitures terminer sans problèmes techniques est une belle démonstration de l’excellence technologique française. Merci à toute l’équipe et aux fans pour leur soutien. Rendez-vous en 2025 pour la prochaine édition. »

Jean-Marc Finot, Senior VP de Stellantis Motorsport, a ajouté : « Ce fut un formidable week-end avec un engagement total des équipes. Bien que le résultat soit mitigé, il récompense l’énorme travail de Peugeot Sport. La fiabilité est notre exigence première, et nos voitures ont prouvé leur robustesse dans des conditions extrêmes. Merci à nos partenaires, dont TotalEnergies et Cap Gemini. »

Olivier Jansonnie, Directeur technique de Peugeot Sport, a reconnu la complexité de la course : « Nous nous attendions à une course difficile avec les conditions météo, et nous n’avons pas été déçus. Notre choix de pneus pluie en début de course n’était pas le meilleur, mais nous avons privilégié la sécurité. Malgré tout, nos voitures ont montré une grande fiabilité. Nous devons maintenant trouver de la vitesse pour rivaliser avec les meilleurs. Merci à l’équipe et aux fans pour leur soutien. »

Les pilotes ont également partagé leurs impressions. Jean-Eric Vergne (PEUGEOT 9X8 #93) a souligné : « Cette édition était la plus compétitive et difficile que j’ai vécue. Terminer à un tour du vainqueur sans problème mécanique est un progrès. » Mikkel Jensen (PEUGEOT 9X8 #93) a ajouté : « La course a été très dure avec des conditions météo changeantes. Je suis fier du team qui a amené les deux voitures à l’arrivée. » Nico Müller (PEUGEOT 9X8 #93) a noté : « La stratégie des pneus pluie a compliqué notre course, mais la voiture a bien roulé. »

Loic Duval (PEUGEOT 9X8 #94) a exprimé une légère frustration : « Les aléas de la course nous ont privés d’un top-ten, mais voir les deux voitures à l’arrivée est un bon signe de fiabilité. » Paul di Resta (PEUGEOT 9X8 #94) a loué le bon esprit du team : « Nous avons perdu un tour dès le début, mais nous étions proches du top-ten. J’ai hâte de voir ce team fêter une victoire ici au Mans. » Enfin, Stoffel Vandoorne (PEUGEOT 9X8 #94) a conclu : « C’était intense avec la pluie et les Safety-Cars. Nous avons encore du travail, mais j’ai hâte de me battre aux avant-postes bientôt. »

Malgré une course difficile, le Team Peugeot TotalEnergies a démontré sa résilience et sa détermination. Avec des voitures fiables et une équipe passionnée, l’avenir s’annonce prometteur pour les prochaines éditions des 24 Heures du Mans.