Clio Cup : remontée victorieuse pour Jurado à Hockenheim

CLIO CUP - HOCKENHEIM
CLIO CUP - HOCKENHEIM

Huitième sur la grille de départ, Anthony Jurado (Milan Compétition) a livré une prestation pleine de panache et d’opportunisme pour se hisser sur la plus haute marche du podium en Clio Cup à Hockenheim. Le Français s’est imposé devant le poleman Nicolas Milan (Milan Compétition) et le Challenger Alexandre Albouy (GPA Racing) au terme d’une course haletante et rythmée en Allemagne. Pierre Monmaneix (GPA Racing) complétait le palmarès 100 % français de la journée en l’emportant en Gentlemen Drivers Cup.

Vendredi, Nicolas Milan s’était montré le plus véloce en qualifications en devançant Marc Guillot (Milan Compétition), Jerzy Spinkiewicz (Uniq Racing), Joran Leneutre (JSB Compétition) et David Pouget (GPA Racing). Auteur d’un bon envol samedi, le Français connaissait toutefois plus de difficultés dimanche en se faisant déborder par Marc Guillot et Jerzy Spinkiewicz, puis attaquer par David Pouget avant que celui-ci ne glisse derrière Alexandre Albouy, Alexandre Finkelstein (GPA Racing) et Anthony Jurado.

Si Marc Guillot bouclait le premier tour en tête, ses poursuivants se livraient une bataille intense. Nicolas Milan et Alexandre Albouy trouvaient rapidement l’ouverture sur Jerzy Spinkiewicz, désormais aux prises avec Anthony Jurado sous les yeux d’Alexandre Finkelstein.

Malgré un blocage de roue au quatrième passage, le leader conservait les rênes puisque la tentative de Nicolas Milan tournait finalement à l’avantage d’Alexandre Albouy tandis qu’Anthony Jurado ravissait la quatrième place à Jerzy Spinkiewicz. Nicolas Milan tentait ensuite de reprendre son bien, mais un léger contact avec Alexandre Albouy permettait à leurs adversaires de revenir dans leurs échappements. Opportuniste, Anthony Jurado dépassait les deux hommes pour partir à l’assaut de Marc Guillot grâce au phénomène de l’aspiration omniprésent à Hockenheim.

Après quelques tours d’observation, Anthony Jurado attaquait son équipier au neuvième tour, mais Marc Guillot le contrait dans la foulée. Dans un groupe de tête plus resserré que jamais, Nicolas Milan essayait d’exploiter une ouverture dans le Stadium, mais Anthony Jurado ne cédait rien pour sceller sa manœuvre et s’installer aux commandes avant de nouvelles batailles à quatre de front dans la Parabolika.

La lutte pour la victoire se décantait dans le sprint final. Anthony Jurado et Nicolas Milan s’échappaient du peloton, mais leurs positions restaient figées. Après s’être incliné samedi, Anthony Jurado tenait ainsi sa revanche sur son directeur d’équipe en s’imposant devant Nicolas Milan. Troisième après un duel musclé l’opposant à Jerzy Spinkiewicz, Alexandre Albouy l’emportait chez les Challengers tout en complétant le podium. Le Français était talonné par Marc Guillot, qui prenait l’ascendant sur Alexandre Finkelstein dans le dernier tour.

Auteur d’une prestation solide, Nikola Miljkovic (Tempo Racing Team) remontait de la quatorzième à la sixième place, suivi par Aurélien Renet (JSB Compétition) et Andreas Stucki (Stucki Motorsport). Initialement neuvième, Tomas Pekar (Carpek Service) recevait une pénalité pour avoir provoqué un accrochage avec Léo Jousset (Milan Compétition) à deux boucles du but. David Pouget (GPA Racing) et Léo Jousset gagnaient un rang chacun pour fermer le top dix. Enfin, Fabien Frazao (GM Sport) perdait également sa victoire parmi les Gentlemen Drivers au profit de Pierre Monmaneix pour un dépassement sous drapeau jaune.  

CLIO CUP EUROPE

Victorieux en Clio Cup Europe devant Nicolas Milan et Marc Guillot, Anthony Jurado profitait de sa cinquième victoire en dix courses pour ravir le troisième rang du classement général à David Pouget et revenir derrière ses deux équipiers. Vainqueur pour la première fois en Challengers Cup, Nikola Miljkovic l’emportait face à Guillaume Maio (GM Sport) et Juuso Panttila (Carpek Service) dans une catégorie toujours dominée par Jerzy Spinkiewicz malgré son abandon. Privé de départ samedi, René Steenmetz (Chefo Sport) prenait sa revanche avec son premier succès depuis Zandvoort en devançant le leader Stephan Polderman (Chefo Sport) et Michel Faye (GM Sport).

CLIO CUP EASTERN EUROPE

Grâce à sa remontée, Anthony Jurado s’offrait un troisième succès consécutif en Clio Cup Eastern Europe. Troisième du classement général, le Français continue de se rapprocher du leader Marc Guillot et de Tomas Pekar. Comme samedi, le podium était complété par Marc Guillot et Andreas Stucki. Fort de sa sixième victoire de rang en Challengers Cup, Juuso Panttila (Carpek Service) effectuait un premier pas vers la couronne en devançant à nouveau Lin Chen Han (Uniq Racing) et Henrik Seibel (Carpek Service). Enfin, René Steenmetz prenait l’ascendant sur Stephan Polderman pour revenir à seulement dix-huit points de son équipier, mais néanmoins rival pour le titre. 

CLIO CUP FRANCE

Les courses aux titres sont complètement relancées en Clio Cup France. Vainqueur devant les Challengers Alexandre Albouy et Alexandre Finkelstein, Nicolas Milan revenait à égalité de points avec David Pouget après le retrait du plus mauvais résultat de la saison, les unités inscrites lors de la finale au Circuit Paul Ricard ne pouvant être décomptées. En Challengers Cup, Alexandre Albouy profitait de son succès face à Alexandre Finkelstein et Aurélien Renet pour creuser l’écart, mais ses adversaires sont toujours en lice pour le titre, tout comme Léo Jousset ou encore Joran Leneutre et Jerzy Spinkiewicz, contraints à l’abandon ce dimanche. Le sprint final s’annonce également explosif en Gentlemen Drivers Cup, où Mathieu Rigoulet (Vic’Team) conserve les commandes de justesse après la victoire de Pierre Monmaneix (GPA Racing) devant Laurent Dziadus (Team Lucas) et Benjamin Cauvas (GPA Racing). 

Les concurrents engagés en Clio Cup reprendront le volant dès jeudi au Red Bull Ring pour le onzième rendez-vous du calendrier. L’épreuve accueillera le sixième manche de la Clio Cup Europe, mais aussi le quatrième round de la Clio Cup Italia et le cinquième de la Clio Cup Eastern Europe. Quarante-cinq voitures sont attendues au départ en Autriche.