Comme lors des quatre saisons précédentes, la course au titre en Formule E sera de nouveau décidée le dernier week-end. Avant les deux courses de New York (13/14 juillet), Audi Sport ABT Schaeffler et Lucas di Grassi occupent la deuxième place des championnats par équipes et pilotes.

Les fans de Formule E peuvent s’attendre à un dernier week-end passionnant : en termes absolus, huit pilotes ont des chances de titre – plus que jamais dans l’histoire de la série de courses électriques. New York est la seule ville à accueillir deux courses cette saison. Au double tour, 58 points seront à prendre, y compris les points supplémentaires pour les pole positions et les tours de course les plus rapides. Lucas di Grassi se rend aux Etats-Unis avec 32 points d’avance sur le défenseur du titre Jean-Éric Vergne.

“Tant que nous avons une chance en termes absolus, nous allons tout donner. Dans le passé, nous avons prouvé plus d’une fois que le rôle du chasseur nous convenait bien “, explique Lucas di Grassi. Le Brésilien n’oublie pas la dernière fin de semaine de course de la saison 2016/2017, où il est arrivé à Montréal avec un déficit de dix points et est devenu champion des pilotes avec un avantage de 24 points. L’an dernier, Audi Sport ABT Schaeffler a comblé un écart de 33 points lors des deux dernières courses et a remporté le championnat par équipes.

“Nous avons commencé la saison avec l’objectif de gagner des courses et de nous battre pour tous les titres jusqu’à la fin – et nous y sommes parvenus “, dit Allan McNish, directeur de l’équipe. “Au vu du classement, il est évident que nous sommes confrontés à une tâche difficile. Mais Daniel, Lucas et toute l’équipe ont montré ce qu’il est possible de faire avec une performance d’équipe incroyable l’année dernière. Nous n’avons rien à perdre, mais beaucoup à gagner.” En 2018, le duo germano-brésilien a remporté une victoire, deux deuxièmes places et une troisième place dans les deux courses new-yorkaises, ce qui lui a rapporté 78 points sur 94 possibles.

Daniel Abt, qui est un grand fan des Etats-Unis, se rend à la finale avec impatience. “New York est une mégapole avec un circuit que j’aime beaucoup “, déclare l’Allemand, qui a monté deux fois sur le podium devant le ciel de Manhattan l’an dernier. Abt a terminé neuf des onze courses dans les points cette saison – un record parmi les 22 pilotes. “Il manque encore une victoire dans ma collection. Ce serait une conclusion parfaite pour la finale.”

Pour la troisième fois, la Formule E s’élancera sur le circuit de 2.320 kilomètres du quartier de Red Hook à Brooklyn. Il longe directement le front de mer de l’Upper New York Bay qui sépare Manhattan de Brooklyn. La piste est dans l’ensemble identique à celle de l’année dernière. Seule la voie des stands est maintenant située le long de la ligne droite de départ et d’arrivée.

Avant les 12ème et 13ème courses de la saison, di Grassi occupe la deuxième place du championnat des pilotes avec 98 points. Son coéquipier, Daniel Abt, est huitième, à seulement 23 points de Di Grassi. 25 points sont attribués pour la victoire, trois pour la pole position et un pour le meilleur tour de course effectué parmi les dix premiers. Outre l’équipe d’usine Audi Sport ABT Schaeffler, l’équipe Envision Virgin Racing avec Sam Bird et Robin Frijns court également avec l’e-tron FE05 développé conjointement par Audi et Schaeffler, partenaire technologique. L’équipe britannique est actuellement en troisième position du classement par équipes.

Les courses à New York débuteront samedi et dimanche à 16 heures, heure locale (22 heures CEST) et, comme d’habitude, dureront 45 minutes, plus un tour.