Reflétant l’approche méthodique de développement des Ninja du Kawasaki Racing Team, l’usine Kawasaki a travaillé en profondeur pour rendre les nouvelles Ninja ZX-10R et Ninja ZX-10RR encore plus performantes et emblématiques.

Grâce à l’expérience des pilotes du KRT, Jonathan Rea et Alex Lowes, l’usine Kawasaki a testé de nombreuses idées tout au long d’une saison, qui a vu Rea remporter un sixième titre de champion du monde consécutif, afin de rajouter des caractéristiques véritablement développées pour la piste pour ces nouvelles Ninja.

En se concentrant sur les performances, les améliorations techniques et en s’efforçant de fournir une machine capable de gagner sur piste et d’être homologuée sur route, les ingénieurs de Kawasaki ont donné la priorité à un ensemble aérodynamique innovant pour 2021, combiné à un pilotage et à des améliorations ergonomiques bienvenues grâce aux nouvelles technologies d’ingénierie venues du siège japonais de Kawasaki.

En termes d’aérodynamique, le mot-clé est “force d’appui », avec des ailerons intégrés incorporés dans la structure de la face avant qui canalisent le flux d’air et créent une force d’appui supplémentaire d’environ 17% supérieure à celle de la machine actuelle. De même, la conception de la selle arrière est subtilement modifiée pour proposer une meilleure position pour le pilote. Combiné à une bulle plus haute de 40 mm, à une position du guidon qui reproduit celle de la moto de Jonathan Rea et à des repose-pieds plus hauts de 5 mm, l’ensemble aérodynamique et ergonomique n’est que l’une des caractéristiques de la “prochaine étape” du WorldSBK pour 2021. Les améliorations se poursuivent avec un tableau de bord TFT couleur typé Sport (incluant la connectivité Bluetooth), quatre modes de conduite sélectionnables au guidon, un régulateur de vitesse électronique et des poignées chauffantes disponibles en option.

Le châssis a été modifié avec un point de pivot du bras oscillant inférieur de 1 mm (réglable sur la RR), un décalage de la fourche avant de 2 mm et une augmentation de 8 mm de la longueur du bras oscillant, le tout contribuant à une plus grande stabilité et une meilleure motricité. Les ressorts ont également changé, l’avant étant plus souple et l’arrière plus dur, tandis qu’une zone de serrage de la fourche plus large pour le triple serrage inférieur permet d’optimiser la rigidité de la fourche.

Le freinage de la nouvelle Ninja ZX-10R est assuré par des étriers de freins monoblocs à montage radial M50 de la marque Brembo et des disques avant semi-flottants de ø330 mm. L’éclairage avant est dorénavant à LED en partenariat avec Mitsubishi; leur optique lumineuse étant adoptée pour la toute première fois pour une utilisation moto.

Le cœur battant de toutes les Ninja est le moteur et les Ninja ZX-10R et RR ne font pas exception. Les deux continuent à s’appuyer sur l’utilisation d’une distribution à linguets, ce qui améliore les performances déjà impressionnantes de ces deux machines. La boîte de vitesse a été revue avec la 1ère, 2ème et 3ème plus courtes pour utiliser au mieux la puissance prodigieuse de la Ninja. Un nouveau radiateur d’huile refroidi par air, développé par le KRT,fait son apparition et renforce ainsi le lien entre la piste et la route. 

Limitée à 500 unités pour le monde entier, la Ninja ZX-10RR 2021 est équipée de jantes forgées Marchesini et des pneus Pirelli Diablo Supercorsa SP de série. Avec un régime moteur de 400 tr/min plus élevé, la RR fait un pas en avant vers la nouvelle saison de course. Et avec les bielles en titane conçues par la société Pankl, associés à des pistons forgés à faible friction Pankl et des axes de piston Pankl assortis, cela crée un pur potentiel de podium.

Il n’est pas surprenant de voir la couronne mondiale du World Superbike remportée six années de suite par la Ninja ZX-10R, portant dorénavant le prestigieux Kawasaki River Mark, l’emblème réservé aux modèles légendaires de la marque depuis ses origines.