Renault, n°1 du marché français VP+VUL avec 335 971 véhicules vendus en 2022

Renault France 2022
Renault France 2022

Touché par des crises qui impactent à la fois l’offre et la demande, le marché automobile français VP+VUL ne retrouve pas les volumes d’avant COVID et enregistre en 2022 un repli de 10,3.% par rapport à 2021. Dans ce contexte, Renault se positionne en tête des ventes avec 335 971 immatriculations (-14,7 %) dont 236 405 véhicules particuliers et 99 566 véhicules utilitaires.

Renault poursuit sa croissance sur les segments créateurs de valeur

En 2022, Renault réussit avec succès la phase «  Renovation » de son plan stratégique Renaulution, basé sur 3 piliers : la recherche de valeur, la reconquête du segment C et l’électrification de sa gamme.

Renault poursuit sa politique commerciale orientée vers la création de valeur qui propulse la marque en tête des ventes à particuliers avec 115 606 immatriculations, en hausse de 12 % par rapport à 2021. La part de marché de la marque sur ce canal atteint 16,3 %, en progression de 2,2 pointsLes ventes à clients particuliers représentent désormais 46,4 % du mix Renault en France, en croissance de 2,4 points par rapport à l’année précédente. Cette performance repose notamment sur le succès des véhicules emblématiques du segment B : Clio et Captur et sur les lancements réussis des nouveaux véhicules du segment C : Megane E-Tech electric et Arkana.

Arkana, pour sa première année pleine de commercialisation, enregistre 31 638 immatriculations, confirmant ainsi le retour de la marque sur le segment C. La reconquête de ce segment est consolidée par le lancement réussi de Megane E-Tech electric, qui enregistre déjà 15 580 immatriculations depuis son lancement en mai. Renault, numéro un du segment C, totalise 86 788 véhicules sur ce segment, en progression de 22,2 % par rapport à 2021.

Conformément à ses engagements, la marque poursuit sa forte progression sur le marché électrifié, qu’elle domine avec 20,4 % de parts de marché (+1,8 point). La marque immatricule 103 905 véhicules électrifiés, en hausse de 26 % par rapport à 2021. Les motorisations E-Tech (véhicules électriques, hybrides et hybrides rechargeables) représentent 44 % du mix des ventes de véhicules particuliers de la marque (contre 30,7 % en 2021). Grâce au succès de Megane E-Tech electric, Renault maintient son leadership historique sur le marché des véhicules 100% électriques avec 40 430 immatriculations, en hausse de 24,6 % par rapport à 2021. Les ventes de véhicules hybrides Renault sont en progression de 55,8 % (59 355 unités) et devraient continuer à progresser avec l’arrivée d’Austral, vendu à près de 80 % en version E-Tech full hybride sur les 4 premiers mois de sa commercialisation.

Renault maintient son leadership sur le véhicule utilitaire léger (VUL)

Fort du renouvellement de sa gamme Utilitaires et de son savoir-faire historique en transformation et aménagement, Renault maintient son leadership sur le marché du véhicule utilitaire léger avec 99 566 immatriculations, soit 28,6 % de parts de marché.

« Renault s’adapte aux mutations du marché en poursuivant avec succès son plan stratégique Renaulution en France. En 2022 la marque a fortement progressé sur ses axes stratégiques, et se positionne ainsi en tête du canal des ventes à particuliers, du segment C et du marché des véhicules électrifiés. Tout en accélérant sa transformation, Renault restera fidèle à sa trajectoire en 2023. Un plan produits riche nous attend, avec la commercialisation de Nouvel Austral et le lancement de 4 nouveaux véhicules, qui viendront renforcer les positions de la marque sur les axes générateurs de valeur. »

Ivan SEGAL, directeur commercial Renault France