(màj) Renault reprend la production à l’usine de Moscou, suite aux menaces de la Russie de prendre le contrôle d’entreprises étrangères

Renault Russie
Renault Russie

Le constructeur automobile français Renault a repris la production dans son usine de Moscou ce lundi, des semaines après avoir suspendu ses opérations, affirmant que cela était dû à des problémes logistiques qui ont provoqué des pénuries de certains composants.

L’unité russe du constructeur automobile français avait annoncé le mois dernier dans un communiqué que sa production à Moscou s’arrêterait du 28 février au 5 mars en raison de « certaines interruptions de l’approvisionnement en composants ».

« Les interruptions sont principalement causées par des contrôles aux frontières plus stricts dans les pays de transit », a déclaré un responsable de l’usine Renault à Moscow, sans nommer aucun pays.

La décision de Renault de redémarrer ses opérations fait suite aux menaces du gouvernement russe de nationaliser les usines de production des entreprises étrangères qui se sont retirées du marché lors de son invasion de l’Ukraine.

Alors que la plupart des constructeurs automobiles, dont Mercedes-Benz et Ferrari, ont suspendu leurs opérations en Russie à cause de son invasion de l’Ukraine, des sources anonymes ont déclaré que Renault, le plus grand constructeur automobile étranger de Russie, ne voulait pas quitter le marché de peur de perdre ses sites de production.

Le constructeur automobile français détient également une participation majoritaire de 67,61% dans Lada Auto Holding, qui à son tour détient AVTOVAZ, le plus grand constructeur automobile russe, qui fabrique la gamme Lada.

Au total, Renault possède trois usines d’assemblage de voitures en Russie, emploie environ 40 000 personnes et contrôle environ 30 % du marché automobile russe.

MISE A JOUR (23-03-2022 21h30): RENAULT GROUP RÉUNI SON CONSEIL D’ADMINISTRATION ET DÉCIDE FINALEMENT DE SUSPENDRE LES ACTIVITÉS DE SON USINE EN RUSSIE