Un solide premier semestre 2022 pour Volkswagen Véhicules Particuliers

Gamme Volkswagen Véhicules Particuliers
Gamme Volkswagen Véhicules Particuliers

La marque Volkswagen a encore renforcé l’efficacité économique du Groupe au cours du premier semestre 2022. La gestion efficace des ventes, une meilleure rentabilité et la mise en œuvre cohérente de la stratégie ACCELERATE ont conduit à un solide résultat financier. Le résultat d’exploitation avant éléments exceptionnels a augmenté à 1,9 milliard d’euros (premier semestre 2021 : 1,2 milliard d’euros). La marge d’exploitation du chiffre d’affaires avant éléments exceptionnels a augmenté à 5,6 % (premier semestre 2021 : 3,4 %). Le résultat semestriel a notamment bénéficié d’un fort deuxième trimestre. C’est aussi la principale raison pour laquelle le cash-flow opérationnel net a atteint 569 millions d’euros au cours des six premiers mois. Grâce à une politique de modèles et de prix optimisée, l’entreprise a généré un chiffre d’affaires d’un peu moins de 33 milliards d’euros (premier semestre 2021 : 36 milliards d’euros) – malgré une baisse significative des livraisons de véhicules en glissement annuel.

Thomas Schäfer, CEO de Volkswagen : « Nous progressons à grands pas dans la mise en œuvre de notre stratégie de mobilité électrique, de digitalisation et de développement logiciels, et avons pris un rythme significatif au deuxième trimestre 2022, malgré la situation toujours tendue de l’approvisionnement. Nous continuerons à appliquer une discipline extrême en matière de coûts et tireront parti de synergies encore plus importantes à tous les niveaux au sein de la division Volume des marques du Groupe. L’objectif est d’augmenter l’efficience de 20 % pour l’ensemble de la division Volume à moyen terme. Pour la seconde moitié de l’année, nous sommes prudemment optimistes et pensons que la situation de l’approvisionnement va s’améliorer. » La division des marques Volume, qui comprend Volkswagen Véhicules Particuliers, SEAT et CUPRA, ŠKODA ainsi que Volkswagen Véhicules Utilitaires, est sous la responsabilité de Thomas Schäfer au sein du Comité de direction du Groupe. Les marques vont coopérer encore plus étroitement à l’avenir pour devenir encore plus rapides, plus efficaces et plus rentables – et pour faire du volume important de véhicules qu’elles produisent un avantage concurrentiel.

L’accent mis sur la rentabilité reste inchangé
Parmi les facteurs qui ont contribué au résultat financier figurent la poursuite de l’effort constant d’optimisation des coûts fixes et des frais de distribution, la tendance toujours encourageante des différentes régions – en particulier en Amérique du Nord et du Sud – ainsi que l’accent mis sur les investissements dans la numérisation et la mobilité électrique, qui sont des enjeux clés pour l’avenir. « Nos mesures de réduction des coûts et d’augmentation des bénéfices produisent leurs effets, malgré les incertitudes géopolitiques persistantes, les fortes hausses des prix des matières premières et de l’énergie, les perturbations des chaînes de livraison et d’approvisionnement ainsi que l’impact de la pandémie en Chine », déclare Alexander Seitz, Directeur financier de Volkswagen. « La tendance à la hausse s’est poursuivie au deuxième trimestre. »

Volkswagen livre 25 % de voitures entièrement électriques en plus
En raison de la guerre en Ukraine, de la pénurie mondiale de semi-conducteurs et de la pandémie de coronavirus en Chine, les livraisons mondiales ont atteint 2,08 millions de véhicules (soit une baisse de 23,2 %). Le nombre de véhicules électriques livrés continue cependant de croître : avec un total de 116 000 unités, le nombre de voitures entièrement électriques livrées a augmenté de 25 % par rapport à la même période de l’année précédente. L’ID.4 est clairement en tête – avec environ 63 000 livraisons – un véhicule électrique livré sur deux est un ID.4. En Chine, les livraisons de véhicules électriques de Volkswagen ont plus que doublé, et en juin, les livraisons de la famille ID. ont atteint un nouveau record, avec 17 600 modèles livrés aux clients chinois.

Globalement, la demande reste élevée, tant pour les véhicules thermiques que pour les véhicules électriques. Le carnet de commandes, tous types de motorisations confondus, s’élève à 728 000 véhicules pour l’Europe seule, dont environ 139 000 véhicules de la gamme ID. entièrement électrique. Le Groupe s’efforce de réduire encore les délais de livraison pour les clients et de traiter le plus rapidement possible l’important carnet de commandes.

Perspectives positives pour 2022 – malgré la hausse des prix des matières premières et de l’énergie
« Nous nous attendons à ce que l’impact des prix des matières premières et de l’énergie soit nettement plus important au second semestre 2022 qu’au premier. Nous prenons un ensemble de mesures pour contrer cette tendance. Nous sommes convaincus que nous serons largement en mesure de compenser ces hausses de prix et de poursuivre notre tendance positive. C’est pourquoi nous relevons nos perspectives, pour autant que la situation de l’approvisionnement évolue conformément aux attentes. Pour l’ensemble de l’année 2022, nous visons désormais une marge d’exploitation sur les ventes avant éléments exceptionnels de 4 à 5 % », déclare Alexander Seitz. Les perspectives pour l’ensemble de l’année étaient auparavant de 4 % maximum.

Chiffres financiers de Volkswagen Véhicules Particuliers
Chiffres financiers de Volkswagen Véhicules Particuliers