Avoir une Bugatti dans le garage, ce n’est pas seulement payer des millions d’euros pour l’acquérir : Toute petite réparation coûtent des milliers d’euros..

D’après un propriétaire d’une Bugatti Veyron, la marque voulait lui facturer plus de 10 000 euros pour réparer un bouton des rétroviseurs. Mais il a choisi de l’emmener dans un atelier indépendant et la facture était bien moindre : une pièce détachée de Volkswagen Transporter qui coûte un euro.

Carl Hartley est le fils de Tom Hartley, l’un des plus grands acheteurs et vendeurs du Royaume-Uni est le propriétaire de cette Bugatti Veyron : ‘’Je savais que ce serait une voiture chère à avoir dans le garage : chaque année, en entretien, j’investirais des milliers d’euros.’’, comme le rapporte nos confrères espagnols de motorpasion.com.

Un jour monsieur Hartley a voulu changer la commande de réglage des rétroviseurs défectueuse. Il a alors demandé un devis à la marque pour la réparation. Il s’attendait à ce que le coût dépasse les 1 000 livres, mais il a été très surpris lorsque Bugatti lui a annoncé le chiffre de 9 500 livres sterling, hors TVA. Au taux de change actuel, cela équivaut à environ 11 000 euros, soit une Dacia Sandero d’entrée de gamme.

Hartley a demandé ce qui justifiait un tel prix pour un bouton. Ils lui ont expliqué que pour le réparer, ils devaient également changer le moteur qui déplace le miroir et pratiquement toute la porte. Cependant, la seule chose qui ne fonctionnait pas correctement était le bouton lui-même.

Se sentant arnaqué, Hartley a décidé de laisser tomber Bugatti et de l’emmener dans un garagiste avec lequel il travaille habituellement, spécialisé dans les pièces détachées. Pas n’importe lequel, puisqu’il prétend fournir des pièces en fibre de carbone pour les voitures de Formule 1.

De ce fait, le propriétaire de la Bugatti Veyron a confié la Veyron à l’atelier pendant quelques jours et, à son retour, le problème avait déjà été résolu sans qu’il ait eu à débourser le moindre sou. Car il a simplement fallu remplacer le bouton défectueux.