DACIA 2023 : sera-t-elle toujours ‘la voiture du peuple’ ?

Dacia Spring
Dacia Spring

L’année 2023 apportera de nombreuses nouveautés pour Dacia : la firme roumaine vient de sortir une nouvelle identité visuelle, elle vient de commercialiser son premier modèle hybride et elle renouvellera son unique électrique.  

Dacia s’apprête à entamer l’année 2023, au cours de laquelle elle souhaite conserver son statut de marque la plus abordable du marché, avec un produit toujours basé sur les moteurs à combustion. Pourtant, en 2023, les première arrivée timide de l’électrification à son catalogue commencent déjà à se faire sentir.

Dans une interview accordée à Motor1 en Allemagne, son PDG, Denis Le Vot, a énuméré les grandes lignes de la future stratégie de marque de Mioveni. Dacia persistera dans sa tactique de prix contenus, même si l’époque où elle proposait une voiture neuve à moins de 10 000 euros est révolue. Cependant, en Europe, Dacia continuera de miser sur  une transition en douceur vers la mobilité électrique, en développant des solutions abordables.

Dans cette perspective, Dacia s’engage envers ses clients, d’une part, respecter les réglementations en matière de sécurité et d’émissions, d’autre part, consolider sa gamme comme la véritable “voiture du peuple”, destinée à tous ceux qui disposent d’un budget faible ou moyen.

Nouveaux modèles pour 2023

Le dernier né de la marque, le Jogger, intégrera une nouvelle variante hybride qui sera disponible au printemps 2023. Un modèle familial qui profitera de la technologie Renault et sera le premier Jogger à boîte automatique. Il sera accompagné du Duster en 2024 et du Bigster en 2025, un SUV plus grand du segment C.

La Sandero actuelle restera au catalogue de la firme jusqu’en 2028 ou 2029. Mais cela ne veut pas dire qu’elle ne recevra pas d’importantes mises à jour, car il est possible qu’elle puisse bénéficier d’une mécanique hybride.

Concernant la Dacia Spring, le Vot se dit très satisfait de la petite Dacia Spring, qui accumule 100 000 commandes depuis son lancement. Par conséquent, elle restera dans la gamme encore quelques années, soutenu par les investissements déjà réalisés pour poursuivre son développement.

La prochain Spring recevra un nouveau moteur de 48 kW (65 CV) dérivé de la Renault Kwid E-TECH vendu en Amérique du Sud. Cette unité améliorera considérablement les performances de l’actuel 33 kW (45 ch). Sa vitesse maximale augmentera de 5 km/h (jusqu’à 130 km/h). Et, pour compenser l’augmentation de consommation que cela entraînera, la batterie gagnera 2 kWh de capacité.

Ces modifications seront le préambule de la deuxième génération, prévue pour 2024. Une fois rénovée, elle disposera d’une structure repensée et d’équipements de sécurité à la pointe de la technologie, qui amélioreront ses qualifications aux tests Euro NCAP.