Dacia Duster 3 : le vrai du faux !

Dacia Duster 3
Dacia Duster 3

La troisième génération du Dacia Duster se fait toujours désirer à travers des rumeurs et des révélations officielles. Le prochain SUV à prix d’ami fera encore couler beaucoup d’ancre grâce à ses améliorations notables. 

L’une des nouveautés les plus importantes prévues par Dacia sera, sans aucun doute, la troisième génération du Duster, l’un des grands succès commerciaux de la firme roumaine sur le Vieux Continent. D’après les dernières informations officielles et non officielles que nous avons pu recueillir sur la troisième génération de ce SUV, tout indique qu’il sera présenté fin 2023, alors que son arrivée sur le marché n’aura pas lieu avant le printemps 2024.

Sur le plan esthétique, le Duster de troisième génération partagera de nombreux détails esthétiques avec son grand frère Bigster. Un tout nouveau SUV du segment C, qui serait un SUV plus grand que le Duster, avec un intérieur pouvant accueillir jusqu’à sept passagers.

Dans le cas du Duster III, son habitacle ne peut accueillir que cinq occupants, même si à l’extérieur il sera assez difficile de le différencier du Bigster. Les principales divergences seront, d’une part, la taille réduite des roues utilisées par le Duster et, d’autre part, le porte-à-faux arrière plus court.

Dans cette troisième génération, outre le changement de conception plus que prévisible tant au niveau de l’extérieur qu’à l’intérieur, l’un des aspects les plus remarquables se trouve dans ses caractéristiques techniques, puisque ce modèle se passera du moteurs diesel. Au lieu de cela, des technologies plus récentes et plus efficaces, y compris la technologie hybride auto-rechargeable HEV, feront leur entrée dans le catalogue du Duster troisième du nom.

En outre, la troisième nouvelle génération de Duster est développée sous le code de désignation interne P1310 et d’un point de vue structurel, sa carrosserie est basée sur la plate-forme technique CMF-B de la Renault Clio/Captur, avec, bien entendu de légères différences. Rappelons, dans ce sens, que Dacia Duster de troisième génération avait été capturé en plein essai, sous la coque d’un Renault Captur, selon différents médias spécialisés dans la publication d’images espions.

Sur le plan mécanique, ce SUV populaire à prix d’ami misera sur la technologie hybride avec l’adoption de la version 1.6 Hybride de 140 ch qui remplacera tous les blocs diesel possibles que la voiture pourrait intégrer. Le Duster ne sera pas le premier Dacia à inaugurer cette motorisation, car le modèle 7 places Jogger sera le premier à proposer sous son capot la version 1.6 Hybrid, qui fait essentiellement partie du 1.6 E-Tech (La technologie hybride non rechargeable déjà présente depuis près de deux ans dans les gammes Renault Clio et Captur).

Outre cette version hybride auto-rechargeable, Duster III proposera également des versions à hybridation légère 48V mild-hybrid, associée au nouveau moteur essence 1.2 (HR12). Cette technologie microhybride devrait se décliner en deux puissances : 110 et 130 ch (avec turbo à géométrie variable). D’après plusieurs médias français, cette technologie devrait également être associée à une nouvelle transmission automatique à double embrayage DW23. Pour la version bi-carburation (essence et GPL), le SUV roumain misera dans un premier temps sur le 1.0 ECO-G de 105 ch de puissance.

La transmission intégrale continuera d’être disponible, initialement avec un système mécanique similaire à l’actuel et ensuite associé à un différentiel électrique sur l’essieu arrière conformément à la nouvelle norme Euro 7 (2026-2027) pour réduire les émissions de CO2. Tous ces apports technologiques auront probablement un impact sur le tarif final, puisque le Duster en 2027 pourrait valoir plus de 20 000 euros.