Dans un tournant inhabituel, Stellantis acquiert 51 % du constructeur chinois Leapmotor International.

Cette acquisition marque une étape stratégique pour son incursion sur le marché des véhicules électriques à bas prix en France, ainsi que dans tout le vieux continent. Et avec l’aide de Stellantis, Leapmotor fera ses débuts en Europe avec son modèle T03, une compacte électrique du segment A.

Stellantis mise fortement sur cette alliance pour rivaliser sur le segment des véhicules électriques abordables, profitant de la demande croissante de mobilité durable sur le continent européen. De son côté, avec le soutien de l’expérience et de l’infrastructure de Stellantis, Leapmotor cherche à s’imposer comme une option attractive pour les consommateurs soucieux du prix et de l’impact environnemental.

Nouveau rival low cost pour Dacia et MG

Cet accord amène Stellantis à utiliser son usine en Pologne pour la production du Leapmotor T03, en profitant des infrastructures existantes. Une stratégie similaire est mise en œuvre en Malaisie. L’arrivée de Leapmotor devrait concurrencer directement des modèles tels que la Dacia Spring et la MG ZS, profitant de la niche de marché laissée par les marques établies.

Ses dimensions compactes le rendent idéal pour la conduite urbaine. Ce modèle mesure 3,62 mètres de long, 1,65 de large et 1,58 de haut, laissant un empattement de 2,4 mètres et un coffre de 210 litres. La technologie n’est pas en reste, avec des systèmes avancés d’aide à la conduite tels que le moniteur de fatigue, le régulateur de vitesse adaptatif et l’assistance au maintien de voie. L’intérieur dispose d’un écran tactile de 10,1 pouces avec connectivité 4G, navigation et mises à jour Over the Air.

Dans la section mécanique, le Leapmotor T03 est propulsé par un moteur électrique de 80 kW alimenté par une batterie lithium-ion d’une capacité nette de 36 kWh, avec laquelle il atteint une autonomie de 280 kilomètres selon le cycle WLTP.

Le T03, selon Reuters, n’est que le début de l’expansion de Leapmotor en Europe. Le petit SUV C10 devrait également arriver sur des marchés comme la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Certaines unités du T03 sont déjà importées sur le marché français, avec un prix approximatif de 20 000 euros.