La nouvelle Dacia Spring continue de se démarquer par son prix compétitif, un modèle zéro émission qui pourrait être encore plus attractif grâce aux incitations automobiles 2024.

En effet, le bonus écologique peut dépasser 13 000 euros, ce qui pourrait amener le prix de la Dacia Spring à environ 5 000 euros. Découvrons mieux comment cela est possible.

La Dacia Spring a récemment subi un restylage qui a renouvelé son design et amélioré ses équipement de série, tout en gardant les motorisations inchangées. Cette citadine électrique compacte est disponible en deux motorisation 45 CV (31 kW) et 65 CV (48 kW). Les deux versions sont équipées d’une batterie de 26,8 kWh, qui offre une autonomie d’environ 220 km selon le cycle WLTP. Depuis son lancement, la Dacia Spring se démarque par son prix compétitif, et le restylage confirme cette caractéristique. Grace aux aides gouvernementaux de 2024, il sera possible d’acquérir la nouvelle Dacia Spring à un prix encore plus avantageux. 

Cette nouvelle structure d’incitation pouvant dépasser 13 000 euros pour une voiture électrique neuve contre une voiture ancienne mise à la casse, jusqu’à Euro 2 et un ISEE (régime italien de sécurité social) inférieur à 30 000 euros. Le nouvel éco-bonus devrait entrer en vigueur la fin mai en Italie. Une aide qui pourrait ramener le prix de vente de cette voiture compacte roumaine à environ 5 000 euros, rapporte le site italien autoappassionati.it.

Par ailleurs, rappelons que la Dacia Spring est également proposée dans les versions Business et Cargo, conçues pour la mobilité électrique partagée en ville et le transport léger le marchandises, avec des prix à partir de 19 200 euros. Un tarif duquel on peut également déduire ces nouvelles incitations automobiles.

Dacia Spring perd son plus grand atout en France !

En effet, DACIA Spring perd son plus grand avantage, à savoir le bonus écologique dans l’hexagone. L’électrique roumaine n’a plus le droit au bonus écologique en France ! Jusqu’au 31 décembre 2023 la Dacia Spring bénéficie du fameux bonus écologique, qui maintenait son prix significativement concurrentiel. Depuis le début le l’année en cours, seules les voitures électriques, hybrides rechargeables et hydrogènes neuves, produites en Europe, sont éligibles au bonus écologique en France.

A noter que la deuxième génération de la Dacia Spring, dévoilé au salon de Genève sera commercialisé en deux finitions affichées à 18 900 et 19 900 €.