Avec la Superleggera V4, Ducati réalise le rêve de repousser les limites de l’ingénierie, du souci du détail et de la conception des motos, avec un projet qui représente le plus grand chef-d’œuvre de la société bolognaise en termes d’ingénierie, de performances et de design.

Après une avant-première exclusive pour ses clients les plus passionnés et les plus fidèles, Ducati dévoile officiellement sa nouvelle Superleggera V4, la moto de série la plus puissante et la plus avancée technologiquement jamais réalisée par le constructeur Borgo Panigale, produite en édition limitée à seulement 500 exemplaires numérotés individuellement.

La Superleggera V4 est la seule moto de route homologué au monde dont l’entière structure porteuse du châssis (cadre, sous-cadre, bras-oscillant et jantes) est en matériau composite, ce qui permet de réduire le poids de 6,7 kg grâce à ces composants.

Pour garantir les normes de qualité et de sécurité les plus élevées, ces composants sont testés à 100 % grâce à aux techniques les plus sophistiquées empruntées à l’industrie aérospatiale, telles que la thermographie, des contrôles par ultrasons et tomographie.

Les dimensions du châssis ont été modifiées par l’augmentation de la longueur du bras-oscillant pour optimiser l’utilisation sur piste.

Le résultat global est une puissance de décélération inégalée, une prise d’angle plus rapide dans les virages et des trajectoires plus radicales en sortie de virage.

Le niveau de performance atteint est extrêmement élevé : Alessandro Valia, testeur officiel de Ducati, a roulé avec cette moto, équipée du racing et de slicks, sur le circuit du Mugello en 1:52:45, à moins de deux secondes du temps de la Panigale V4 R SBK, moto gagnante du Championnat Italien de Vitesse (CIV) 2019 avec Michele Pirro.

De nombreux composants sont en fibre de carbone, avec des formes aérodynamiques avancées. Parmi ceux-ci, le carénage, qui assure un niveau d’efficacité aérodynamique supérieur à celui des motos de MotoGP actuelles. Grâce aux ailettes superposées inspirées de la Ducati MotoGP 2016, les plus performantes dans ce domaine, elles peuvent garantir une force d’appui de 50 kg à 270 km/h, soit 20 kg de plus que celle créée par les ailes des Panigale V4 et V4R modèles 2020. Cette force d’appui améliore l’accélération, en annihilant la tendance au wheeling et en augmentant la stabilité au freinage.

Les carénages en fibre de carbone arborent également une livrée accrocheuse, inspirée de la Desmosedici GP19. Ils associent le rouge de la GP19 avec le carbone et mettent en valeur les formes, les matériaux et les détails techniques.

Sous le carbone, se cache le moteur Desmosedici Stradale R, plus léger et plus puissant que jamais. Le V4 de 998 cm3 à 90° qui équipe le Superleggera V4 pèse, en fait, 2,8 kg de moins que le V4 de 1 103 cm3. Grâce à son échappement Akrapovič, il délivre pas moins de 224 CV en configuration homologuée (données d’homologation CE). Ce chiffre passe à 234 CV lorsqu’elle est équipée de l’échappement racing Akrapovič en titane qui est inclus dans le kit racing fourni avec la moto.

Le caractère racing du moteur est renforcé par la présence d’un embrayage à sec et le réglage manuel individuel du système de distribution desmodromique.

Par ailleurs, et uniquement sur la Superleggera V4, un paramétrage spécial du moteur pour l’échappement racing donne aux pilotes l’accès à un affichage “RaceGP”. Destiné exclusivement à la piste et conçu avec la précieuse contribution d’Andrea Dovizioso, cette fonction est directement issue du tableau de bord de la Desmosedici GP20.