Meetings VW en août: Plus de 1800 voitures de collection Volkswagen y ont participé

Meeting International Volkswagen Cox & Co
Meeting International Volkswagen Cox & Co

Lors des deux derniers weekends d’août, les fans des modèles historiques de Volkswagen se sont retrouvés à plusieurs meetings en Suisse romande. Des centaines de Coccinelles, de Bus, mais également quelques Karmann Ghia, «Kübelwagen» et buggys sont arrivés des quatre coins d’Europe. Château-d’Œx, Rolle ou Morat – la même condition était valable partout: le moteur des véhicules devait être refroidi par air.

Trois meetings avec des Volkswagen historiques, à moins de cent kilomètres de distance les uns des autres et dans un laps de temps de dix jours. Ça fait trop? Mais non, car chacun d’entre eux a convaincu par son propre charme et sa propre coulisse.    

Cela a commencé le weekend du 20/21 août par l’«International Vintage VW Meeting» à Morat. C’était le rassemblement avec les critères les plus stricts pour les Volkswagen participantes: étaient autorisées les Coccinelles jusqu’à l’année 1957 et les bus VW jusqu’à 1967 – et évidemment, dans leur état original uniquement. C’est la raison pour laquelle le meeting fut le moins important des trois, rassemblant seulement 99 véhicules de collection. Mais pour le coup, chaque modèle sortait véritablement de l’ordinaire. La plus vieille voiture était une Kdf de 1943, venue d’Allemagne. Plusieurs cabriolets Hebmüller et bus Samba ont également trouvé le chemin du lac de Morat.   

Il y a trente ans exactement, le «Lémania Coccinelle Club» avait effectué son premier meeting VW international à Château-d’Œx. Le weekend du 26 au 28 août eut lieu sa 22e édition, cette fois avec la devise «California Dream». Plus de 1400 Volkswagen historiques et environ 8000 visiteurs se sont retrouvés sur le vaste terrain dans les Alpes vaudoises, partagé en trois secteurs: le Vintage Corner avec les Coccinelles, Bus et Karmann Ghia jusqu’à l’année 1967, le secteur «Show and Shine» avec d’autres voitures de collection refroidies par air, mais pas toujours restaurées selon l’original et, pour finir, le secteur pour les groupes et les bus de camping. Ces derniers viennent toujours plus nombreux au meeting, comme l’a constaté Maxime Amstutz, membre du Comité organisateur: «Avant, nous avions 70 pour cent de Coccinelles et 30 pour cent de bus, aujourd’hui, le rapport s’est inversé.» 

Le charme particulier du meeting à Rolle est dû à sa coulisse: pour la dixième fois, c’est le château moyenâgeux situé sur les rives du lac Léman qui lui sert d’écrin. Environ 300 Volkswagen historiques viennent compléter ce tableau exceptionnel, entre autres des Coccinelles ayant servi de voitures de police ou postales, ainsi que des bus VW venus même de Finlande. Les modèles les plus anciens se présentaient dans la cour du château, l’invité d’honneur était un cabriolet VW Hebmüller de 1950.