Nouvelle Dacia Sandero mise au ban par l’EURO-NCAP !

Nouvelle Dacia Sandero mise au ban par l'EURO-NCAP
Nouvelle Dacia Sandero mise au ban par l'EURO-NCAP

Depuis son lancement, la nouvelle génération de Dacia Sandero ne cumule que des succès, notamment après le lancement commercial réussi à des prix très attractifs pour la plupart des marchés Européen et Internationaux. Mais pour tout lancement commercial d’un nouveau modèle, tous les regards se retournent vers les crash-tests, et c’est là que Dacia enregistre en général, le moins de points positifs, à l’image de la nouvelle Sandero 2021, qui se contente de 2 étoiles sur 5 à l’EURO-NCAP 2021.

La version testée est une Dacia Sandero Stepway 1.0 Tce, assez équipé, mais cela n’a pas suffi pour décrocher plus de 2 points aux crash-tests de l’euro NCAP. L’absence de systèmes avancés d’assistance à la conduite n’a pas permis à la Citadine roumaine de réussir les tests, notamment avec 42% pour les systèmes d’assistance à la sécurité et 41% pour la protection des usagers vulnérables de la route. Euro NCAP a souligné les limites du système de freinage d’urgence automatique de la Sandero, affirmant que le système – qui sera bientôt une obligation légale – ne peut réagir qu’aux autres véhicules et manque de capacité d’aide à prévenir les accidents avec des piétons ou des cyclistes.

Le système de notation d’Euro NCAP garantit que la note totale d’une voiture ne peut être aussi élevée que sa note la plus basse. La Sandero Stepway a obtenu 70 pour cent pour la protection adéquate des occupants et 72 pour cent pour la protection des enfants occupants, un résultat qui, selon Euro NCAP, «ferait de la voiture une voiture quatre étoiles sans les défauts enregistrés au niveau de l’assistance au freinage d’urgence».