TOYOTA GAZOO Racing vise une 5e victoire consécutive aux 24 Heures du Mans

TOYOTA GAZOO Racing - 24h le Mans
TOYOTA GAZOO Racing - 24h le Mans

TOYOTA GAZOO Racing a marqué l’histoire des 24 Heures du Mans en remportant toutes les éditions depuis 2018. L’équipe détient également les records du tour en course et en qualification. En 2021, TOYOTA GAZOO Racing fut le premier constructeur à gagner les 24 Heures du Mans dans la catégorie Hypercar, avec la GR010 HYBRID.

Cette année, Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López ont à cœur de défendre leur couronne mancelle avec la GR010 HYBRID n°7, après une première victoire émouvante en 2021. Ils arrivent en France juste après avoir gagné leur première course de la saison 2022 du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC), lors des spectaculaires 6 Heures de Spa début mai.

Pilotes de la GR010 HYBRID n°8, Sébastien Buemi et Brendon Hartley sont de multiples vainqueurs du Mans, avec respectivement trois et deux victoires. Cette année, ils sont associés à Ryo Hirakawa, qui a couru deux fois en LMP2 au Mans mais fait ses débuts dans la catégorie reine.

Il s’agit des premières 24 Heures du Mans pour Kazuki Nakajima dans son nouveau rôle de vice-président de TOYOTA GAZOO Racing Europe. Le triple vainqueur du Mans et champion du monde WEC 2018-2019 joue un rôle essentiel dans la gestion de l’équipe sur la piste et en dehors, renforçant les opérations et encourageant une atmosphère familiale dans l’esprit souhaité par le fondateur de l’équipe Akio Toyoda.

Troisième manche de la saison WEC 2022, Le Mans offre deux fois plus de points que les autres courses. Cette épreuve peut ainsi donner l’opportunité à TOYOTA GAZOO Racing de se hisser en tête des classements des constructeurs et des pilotes après un début d’année serré dans la catégorie Hypercar face à la forte concurrence d’Alpine et Glickenhaus.

36 courses et 8 championnats gagnés avec les Toyota hybrides depuis 10 ans

Les 24 Heures du Mans 2022 marquent une étape importante dans l’implication de Toyota dans les courses d’endurance. Il y a 10 ans, la première voiture hybride LMP1 de l’équipe, la TS030 HYBRID, faisait ses débuts en WEC au Mans 2012. Au cours de la décennie suivante, l’équipe a participé à 72 courses du WEC, remporté huit championnats du monde (quatre constructeurs et quatre pilotes), 36 courses et décroché 31 pole positions !

L’histoire de Toyota au Mans remonte à 1985 et elle sera célébrée cette année lorsque Kazuki Nakajima prendra le volant de la Toyota 85C Groupe C pour amener le trophée des vainqueurs sur la grille de départ dans le cadre des cérémonies d’avant-course. Le père de Kazuki, Satoru, a conduit cette voiture à la 12e place des 24 Heures il y a 37 ans.

Avant cela, l’équipe affrontera une intense semaine de préparation, qui débutera par la journée d’essais officielle du dimanche 5 juin. C’est la seule occasion de toute l’année pour les concurrents de tester leurs voitures sur les 13,626 km du Circuit de la Sarthe, qui est un mélange unique de routes publiques et de circuit permanent.

Les leçons tirées de cette journée d’essais guideront l’équipe alors qu’elle peaufinera les voitures pendant les cinq heures d’essais et la séance de qualification de 60 minutes du mercredi. Cinq autres heures d’essais se dérouleront jeudi, réparties avant et après la séance « Hyperpole » de 30 minutes à 20h00 lors de laquelle TOYOTA GAZOO Racing tentera de conquérir une sixième pole position consécutive.

Le départ des 90e 24 Heures du Mans sera donné samedi à 16h00 pour les 62 voitures et les 186 pilotes engagés dans cette épreuve qui s’annonce une fois de plus exceptionnelle.