150 heures de travail, 10 nouvelles pièces et 12 étudiants. C’est ce dont l’école San Patricio à Madrid a eu besoin pour transformer une SEAT 600 en voiture électrique.

12 élèves, un défi : afin de motiver les 12 élèves de sa classe de Technologie Industrielle, Manuel Amor, professeur au lycée San Patricio, leur a proposé un défi : transformer une voiture ancienne en modèle électrique. Pour y parvenir, il leur fallait une voiture à la fois compacte et légère. “La 600 était parfaitement adaptée, notamment en raison de son faible poids. Ainsi, un petit moteur qui ne sollicite pas trop la batterie était suffisant”, explique le professeur.

Un habitacle révolutionnaire : la rencontre entre un modèle d’époque et des étudiants de la génération Z a entrainé une révolution dans l’habitacle du véhicule. Celui-ci est maintenant équipé d’un écran tactile et d’une commande automatique pour l’éclairage. “C’était très intéressant de voir comment les élèves ont imaginé la voiture du futur et comment ils en ont fait une réalité”, a déclaré leur professeur.

Peu de pièces, beaucoup d’imagination : les élèves ont appris de nouvelles choses au fur et à mesure de l’avancement projet. Ils ont dû fabriquer entièrement tous les éléments d’accouplement du groupe motopropulseur, afin d’être en mesure de concevoir le nouveau moteur électrique. “Grâce à la réutilisation, la réparation et le recyclage des pièces et des matériaux, le projet est un exemple d’économie circulaire.”

Un parcours semé d’embuches : l’élaboration de n’importe quel véhicule implique de surmonter des obstacles, et le projet de la 600 électrique a eu droit à son lot. Les élèves de San Patricio et leur professeur ont été confrontés à toutes sortes de difficultés, souvent sous une forte pression. “Quand nous avons dû livrer la voiture, elle s’est mise à émettre de la fumée. Nous pensions que tout était fini, mais heureusement nous n’avons pas jeté l’éponge. À ce moment-là, nous avons vérifié les connexions, vu ce qui n’allait pas et remplacé le fusible qui avait grillé”, a déclaré l’enseignant.

La 600, star de l’école : depuis le début de sa commercialisation en 1957, la SEAT 600 s’est imposée comme l’une des voitures les plus emblématiques et les plus appréciées d’Espagne. Et pour beaucoup, un symbole de liberté. Les jeunes âgés de 18 ans, et dont beaucoup ne connaissaient pas l’histoire de la voiture “ont été étonnés qu’une famille entière puisse tenir à bord”. Les autres élèves de l’école étaient également curieux de voir si le véhicule fonctionnerait vraiment. “Les plus surpris furent leurs grands-parents qui ont vu les dernières technologies redonner vie à une voiture de leur époque.”

La 600, faits et chiffres

Période de production : 1957-1973
Unités vendues : 794 406 voitures (sur une période de 16 ans)
Prix : 65 000 pesetas (environ 390 € actuels)
Modèles : 600, 600D, 600E, 600L, 800, 600 Van, 600 décapotable
Des surnoms : “Six Cent”, “Petite balle”, “Seíta” ou “Seílla”