Clio Cup : escale au Mugello avant la pause estivale

Clio Cup Series 2022 Mugello
Clio Cup Series 2022 Mugello

Le neuvième rendez-vous de la saison en Clio Cup réunira quarante-six pilotes issus des Clio Cup Italia et la Clio Cup France au Mugello. À domicile, les concurrents italiens tenteront de faire honneur à leurs fans sur un tracé qu’ils connaissent bien tandis que leurs homologues français auront à cœur de briller en ce week-end de Fête Nationale.

Pour la première fois depuis 2020, le Mugello fait son retour au calendrier de la Clio Cup. Appréciée des amateurs de sports mécaniques, la piste accueille notamment le Grand Prix d’Italie en Moto GP ainsi que le Grand Prix de Toscane de F1. Avec sa longue ligne droite et de beaux dénivelés naturels à travers ses quinze virages et enchaînements rapides, le Mugello promet un spectacle de haut niveau avec quarante-cinq Clio Cup au départ !

Clio Cup Italia : stop ou encore pour Jelmini ?

Sur leurs terres, les protagonistes de la Clio Cup Italia seront déterminés à s’imposer, à commencer par le leader Felice Jelmini (PMA Motorsport). Invaincu jusqu’ici cette année, l’Italien sera le grand favori, d’autant qu’il l’a déjà emporté sur ce circuit en 2019. Parmi ses poursuivants, Gabriele Torelli (Faro Racing), Giacomo Trebbi (MC Motortecnica), Cosimo Papi (Scuderia Costa Ovest) et Sandro Soubek (Mair Racing Osttirol) pourront s’appuyer sur leur expérience du tracé pour regagner du terrain avant la seconde moitié de saison. Sacré en Clio Cup Italia en 2020, Massimiliano Danetti (PMA Motorsport) espèrera aussi se mêler à la lutte pour la victoire pour sa première apparition de l’année, tout comme Alessandro Brigatti (Progetto E20 Motorsport), de plus en plus performant en Clio Cup Europe.

En Challengers Cup, où Giacomo Trebbi défendra sa première place face à Cosimo Papi et Cristian Ricciarini (Essecorse), victorieux avec plusieurs générations de Clio au Mugello. En parallèle, Alessio Alcidi (Tuder Motorsport) et Gianalberto Coldani (MC Motortecnica) viseront leur premier succès de l’année dans cette classe, tout comme Lorenzo Nicoli (Progetto E20 Motorsport) et Damiano Puccetti (PMA Motorsport). Régulier jusqu’ici, William Mezzetti (Progetto E20 Motorsport) souhaitera hisser son niveau de jeu pour signer son premier podium, mais Jacopo Giuseppe Cimenes (Essecorse), Mattia Lancellotti (Faro Racing) et Sandro Cutini (Proteam Race) partageront cet objectif.

Dans la foulée de son doublé à Misano, Quinto Stefana (Milan Compétition) cherchera à creuser l’écart en Gentlemen Drivers Cup. Il devra toutefois se méfier de Luciano Gioia (Essecorse), vainqueur au scratch au Mugello en 2013. Dans le même temps, Daniele Pasquali (Tuder Motorsport), Due (Oregon Team), Andrea Cordini (Oregon Team) et Diego Cassarà (Faro Racing) miseront sur leur expérience pour obtenir leur première victoire tandis que Francesco Cosentino (Scuderia Costa Ovest) et Pietro Blumetti (PMA Motorsport) espèreront bouleverser la hiérarchie.

Le contingent italien sera complété par les journalistes Gian Luca Pellegrini et Alberto Sabbatini, tous deux invités au volant de la Clio Cup n°333 dans le cadre de la Press League.

Un tournant en Clio Cup France ?

Venus défier les acteurs de la Clio Cup Italia sur leurs terres, les pilotes de la Clio Cup France entreront dans leur seconde moitié de saison juste avant la pause estivale. Avec quatre succès et deux deuxièmes places, David Pouget (GPA Racing) a pris un léger ascendant sur Nicolas Milan (Milan Compétition), par ailleurs leader de la Clio Cup Europe. Le duel entre les deux hommes se poursuivra en Italie, mais leurs poursuivants comptent bien profiter du moindre faux pas de leur part.

Troisième du classement général, Léo Jousset (Milan Compétition) essaiera de ravir les commandes de la Challengers Cup à Joran Leneutre (JSB Compétition), mais Alexandre Albouy (GPA Racing), Jerzy Spinkiewicz (Uniq Racing) et Alexandre Finkelstein (GPA Racing) partagent le même but. En parallèle, Aurélien Renet (JSB Compétition) et Guillaume Maio (GM Sport) tenteront de se relancer pour rester dans le match avant le sprint final.

En Gentlemen Drivers Cup, Mathieu Rigoulet (Vic’Team) voudra prolonger sa série victorieuse pour creuser l’écart sur ses rivaux avant la pause estivale, mais les tenants des titres européen et français, Lionel Viguier (T2CM) et Laurent Dziadus (Team Lucas), souhaitent inverser la tendance. Placé en embuscade, le quatuor du GPA Racing formé par Cédric Delcroix, Pierre Monmaneix, Horn et Benjamin Cauvas espère aussi reprendre du terrain, tout comme Michel Faye (GM Sport) dans la foulée de sa prestation solide en Hongrie.

Trois pilotes s’inviteront également dans le peloton. Grand animateur du Clio Trophy France Asphalte, le rallyman Styve Juif troquera Clio Rally5 pour Clio Cup afin de faire ses débuts au sein de la structure GM Sport. Enfin, Uniq Racing alignera le Mexicain Eduardo Miranda, déjà vainqueur avec la cinquième génération de Clio Cup cet hiver au Moyen-Orient, et le Taïwanais Lin Chen Han, venu engranger de l’expérience avant ses prochaines échéances. 

Dès vendredi, les quarante-six concurrents présents en Italie seront en piste. Les deux courses du week-end seront diffusées en direct sur la page Facebook Renault Clio Series et la chaîne YouTube Renault Clio Series.

PROGRAMME

Vendredi 15 juillet
11h10-11h40 : Essais collectifs 1
14h35-15h05 : Essais collectifs 2

Samedi 16 juillet
11h40-12h00 : Qualifications 1
19h10-19h40 : Course 1 (25 minutes + 1 tour) | Facebook | YouTube

Dimanche 17 juillet 
11h50-12h10 : Qualifications 2
15h20-15h50 : Course 2 (25 minutes + 1 tour) | Facebook | YouTube