DACIA : deux nouveaux modèles après le Bigster !

Dacia
Dacia

Deux nouveaux modèles viendront enrichir la gamme Dacia après la présentation du SUV Bigster en 2025. 

Dacia se développe sur tous les fronts, dans le cadre de la stratégie “Renaulution” du Groupe Renault : la marque roumaine élargit sa gamme, avance sa transition vers l’électrification, et revendique une plus grande part de marché en Europe, tout en restant fidèle à sa doctrine classique, à savoir proposer le meilleur rapport qualité / prix sur le marché.

La filiale roumaine du groupe Renault a annoncé qu’après l’arrivée de son nouveau SUV Bigster en 2025, ce dernier sera suivi de deux modèles inédits. Rappelons qu’avant le Bigster, la troisième génération du Duster sera présenté en 2024. 

Pour l’instant les deux nouveaux modèles Dacia qui arriveront en 2025 se cachent sous un voile de mystère. Les informations connues jusqu’à présent indiquent que l’un d’entre eux sera un B-SUV qui concurrencerait des modèles tels que la Toyota Yaris Cross. Bien sûr, ils porteront la nouvelle identité visuelle réalisée par l’ancien designer en chef d’Aston Martin, Miles Nurnberger.

En réalité, ce premier modèle sera le successeur de la Logan, transformé en SUV et positionné commercialement entre les Dacia Sandero Stepway et Duster. Quant à la deuxième voiture, toujours pas d’informations divulguées, mais les rumeurs suggèrent qu’il s’agisse d’une alternative électrique basée sur la Sandero.

Selon le président du groupe Renault, Luca de Meo, une stratégie majeur dans l’augmentation de la marge bénéficiaire de Dacia de 10% à 15% d’ici 2030 sera élaborée. Cette dernière sera orchestrée par le plan d’électrification du groupe français, ainsi l’utilisation de la plate-forme commune CMF-B, afin de réduire les coûts de la production, dans le but de demeurer la ‘voiture du peuple’

La production de ces deux modèles Dacia basée sur cette architecture sera doublée, ainsi il est prévu que d’ici 2030, elle aura été appliquée à 2 millions d’exemplaires de la gamme de l’entreprise roumaine. Enfin, au-delà de l’électrification, Dacia contribuera – au sein du Groupe Renault – au développement de moteurs thermiques compatibles avec les carburants alternatifs et de synthèse.