Il y a quelques semaines, les nouvelles Dacia Sandero Stepway et Dacia Logan 2021 ont obtenu un résultats décevant lors des crashs tests de l’Euro NCAP, avec seulement deux étoiles sur cinq ! Le bilan du test donne des informations en détails sur la sécurité du véhicule, en décomposant son évaluation pour les occupants adultes, enfants, piétons vulnérables et « Safety Assist ». Gilles Le Borgne, directeur de l’ingénierie Renault explique sur Economica.net : “Nous ne transigeons pas sur la sécurité des passagers des voitures et des piétons, mais nous choisissons avec soin les systèmes d’assistance”.

Les deux nouveaux modèles du constructeur roumain Dacia, Sandero Stepway et Logan, n’ont reçu en avril que deux (sur cinq) étoiles NCAP, malgré une assez bonne protection des passagers (quatre étoiles sur cinq) et une protection moyenne des piétons et des cyclistes.

Plusieurs responsables Renault, dont Denis le Vot – PDG de Dacia et Lada, Gilles Le Borgne – vice-président exécutif de l’ingénierie du groupe Renault et Laurens van den Acker – vice-président exécutif du design du groupe Renault, étaient à Bucarest la semaine dernière pour finaliser les détails de la prochaine génération du Dacia Duster 3. Lors d’une discussion tenue à cette occasion avec un groupe de journalistes roumains, ils ont expliqué comment le niveau de sécurité des voitures Dacia – l’un des principaux points de critique exprimé par les acheteurs locaux encore réticents à “acheter roumain” – est conçu pour respecter l’idée des équipements “essentiels”.

Comme on le sait déjà, le mot qui définit actuellement les modèles Dacia n’est plus “low-cost” mais “essentiel”, ont-ils expliqué. Ce tout nouveau concept lancé par le Vot explique non seulement les caractéristiques de sécurité frugales des modèles Dacia mais aussi les prix qui ont considérablement augmenté par rapport aux modèles précédents.

Dacia Sandero et Logan profitent d’un niveau de sécurité minimal mais l’ “essentiel” est garanti. Selon les résultats de l’EuroNcap, la Dacia Sandero 2021 obtient un score de 70 % pour la protection des occupants adultes. Les plus gros problèmes résident dans des aspects tels que la structure du tableau de bord qui présentent un risque de blessure lors d’un impact frontal. Tant lors d’un choc frontal que latéral, la nouvelle Dacia Sandero perd un bon nombre de points avec peu de protection aux occupants de toutes tailles des sièges avant ou arrière.

Un autre gros problème pour la nouvelle Dacia Sandero est celui de la protection des enfants occupants de la voiture. Le modèle qui a passé le test n’a pas de CRS intégré dans aucun siège, même pas en option, ni Isofix ni i-Size à l’exception des sièges latéraux arrière. La Sandero obtient un zéro pointé pour la protection des piétons, à cause de l’absence d’AEB (Système de freinage d’urgence autonome).

L’absence des systèmes d’aide a la conduite, tel que l’assistance au changement de voie, ainsi que l’absence d’autres équipements comme la détection d’occupant sur les sièges arrière, ne permet pas à la Sandero d’obtenir une meilleure notation à l’EuroNcap.