Peugeot 208 Rally CUP : Mathieu Franceschi s’offre une première victoire

Peugeot 208 Rally 4
Peugeot 208 Rally 4

Pour leur première sortie dans la Cup tricolore, les nouvelles 208 Rally 4 se sont révélées à la fois fiables et performantes, confirmant les excellentes prestations déjà réalisées jusqu’alors dans toute l’Europe. Classée vingt-et-unième pour la plus performante d’entre elle, sur une épreuve qui comptait plus de deux-cent engagés dont trente R5, la 208 Rally 4 a démontré le bienfondé de son concept : c’est en effet une monture qui permet de signer des temps à deux secondes au kilomètre d’un Yoann Bonato à bord d’une C3 R5, pour des coûts maitrisés.

Vainqueur en Junior l’an passé, et bien décidé à marcher dans les traces de son frère Jean-Baptiste, le vainqueur sortant aujourd’hui pilote officiel d’une C3 R5 en championnat de France, Mathieu Franceschi a fait honneur à son statut de favori en signant une victoire incontestable. Avec douze meilleurs temps réalisés sur treize possibles, l’Azuréen de 21 ans a littéralement régné en maître sur la course. Ce sont deux Belges qui l’accompagnent sur le podium scratch, avec dans l’ordre Gino Bux et Cédric Cherain. Le premier, ex lauréat RACB, qui découvrait pourtant les routes des environs de Morzine, s’est d’emblée affirmé comme le plus proche poursuivant de Franceschi et a conservé jusqu’au bout l’avantage sur son compatriote pourtant plus expérimenté.

Ce premier succès au scratch de la saison permet à Mathieu Franceschi de faire le plein de points au classement U28, où il devance Sam Taveneau. À noter dans cette catégorie que le Norvégien Sindre Furuseth, éliminé dès la première spéciale hier et reparti aujourd’hui, a fait l’étalage de sa pointe de vitesse à bord de la 208 Rally 4, en étant le seul à chiper un scratch à Franceschi, puis en signant quatre deuxièmes temps à une poignée de secondes à chaque fois de l’inamovible leader.

En Junior, Hugo Louvel était particulièrement bien parti, au point d’occuper la troisième place de la Cup, lorsqu’il était victime d’une sortie de route (sans gravité pour l’équipage) suite à une note mal comprise dans l’avant dernier chrono du vendredi. Il était relayé en tête par le régional de l’étape Mathis Bonfils, qui s’offrait ainsi un succès pour son cinquième rallye seulement, et le premier en 208 Rally 4. Arthur Lecureux et Charles Munster pointent quant à eux aux deuxième et troisième places respectives de la catégorie.

Le podium scratch de Gino Bux et Cédric Cherain leur vaut de figurer aux deux premières places respectives du classement Gentleman. Vincent Leduc complète le podium de la catégorie, tandis que suivent Frédéric Roussel, Armand Fumal et Romuald Lezeau.

Après cette première manche sur asphalte pleine de promesses, les concurrents de la 208 Rally Cup version 208 Rally 4 se retrouveront désormais du 9 au 11 octobre prochain pour le rallye des Cardabelles, lequel constituera l’unique rendez-vous sur terre de cette saison particulière.